Google pourrait racheter une partie du fabricant taïwanais de smartphones HTC

317
Google

Google va racheter une partie du fabricant taïwanais de smartphones HTC, selon le Wall Street Journal mercredi, illustration de la volonté du géant américain de se renforcer dans la fabrication de mobiles.

L’acquisition porterait sur la partie «design» des appareils mobiles chez HTC, selon le quotidien économique, qui cite des sources proches du dossier. HTC est déjà l’un des fournisseurs de Google, qui a lancé un smartphone sous sa marque l’an dernier, le Pixel. Le groupe américain s’apprête à dévoiler la deuxième génération du Pixel début octobre, et ainsi confirmer son ambition de rivaliser avec Apple, qui vient de dévoiler trois nouveaux modèles d’iPhone.

Le groupe taïwanais a fait part mercredi de la suspension de sa cotation boursière dans l’attente d’une annonce. Contacté, Google n’a pas donné suite. En 2014, Google s’était résolu à revendre le fabricant américain Motorola au chinois Lenovo, moins de deux ans après l’avoir racheté.