Grande-Bretagne : BSkyB connaît une hausse des abonnements télé, mais un démarrage lent de l’internet

    236

    Le groupe britannique de télévision BSkyB a annoncé vendredi une hausse supérieure aux prévisions pour les abonnements à son bouquet satellite au premier trimestre de l’exercice 2006/2007, mais un démarrage plus lent que prévu de sa nouvelle offre d’internet à haut débit. Les coûts de lancement de celle-ci ont de surcroît pesé sur les résultats. Le bénéfice net a reculé de 20,7% à 116 millions de livres (173,4 millions d’euros), pour un chiffre d’affaires en hausse de 10,9% à 1,071 milliard de livres. Le bénéfice d’exploitation affiche un recul de 16,3% à 180 millions de livres, alors que les coûts de lancement de l’internet s’élèvent à 42 millions, a précisé le groupe dans un communiqué. BSkyB, qui comptait 8,258 millions d’abonnés au satellite fin septembre, soit 31% des foyers britanniques, a enregistré 82 000 abonnements supplémentaires, contre 60 000 attendus par les analystes en moyenne. En revanche, il avait au 31 octobre 74 000 abonnés raccordés à son nouveau service d’internet haut débit, lancé cet été pour concurrencer notamment l’arrivée de l’opérateur de télécommunications BT sur le marché de la télévision par internet.