Grenelle de l’audiovisuel: la position du ROD

    172

    Le ROD (Réseau des Organisations du Documentaire) s’inquiète, dans un communiqué publié hier, de la remise en cause de l’indépendance de la production des œuvres audiovisuelles françaises à laquelle pourrait mener le projet de la réforme de l’audiovisuel tel qu’il semble aujourd’hui s’annoncer. Le ROD estime que la refonte du cadre juridique dans lequel évoluent diffuseurs et producteurs peut/doit porter sur l’émergence des nouveaux supports, et sur le moyen de favoriser une meilleure circulation des œuvres, mais qu’il ne saurait mettre en cause l’ obligation faite aux chaînes de recourir aux productions indépendantes (fixée par la loi du 30 septembre 1986 relative à la liberté de communication et les décrets Tasca) sans mettre en danger la diversité de l’offre audiovisuelle.