H. BOUZOUD (Mention) : « Sur Instagram, les photos performent davantage que les vidéos »

272

Quelles sont les pratiques à adopter pour tirer son épingle du jeu sur Instagram ? Éléments de réponses dans un rapport mené par «Mention» et «HubSpot» qui ont analysé  plus de 80 millions de posts et 1,6 million de comptes parmi les plus influents. Tour d’horizon avec Hortense BOUZOUD, Head of Product chez Mention.

Avec plus d’1 milliard d’utilisateurs actifs chaque mois, Instagram est désormais bien plus qu’une simple application destinée au partage de photos ?

C’est exact ! Ce qui était à l’origine un réseau social sans prétention est devenu une plateforme professionnelle parmi les plus performantes au monde. Elle aide les marques à bâtir un canal marketing hautement efficace et qui donne naissance à une nouvelle génération d’entrepreneurs. Dans le cadre de notre rapport 2020 sur «l’engagement sur Instagram», on apprend que les photos performent davantage que les vidéos. A ce titre, les posts avec image reçoivent en moyenne 27,55% de likes supplémentaires que les publications vidéo. C’est un résultat assez étonnant, étant donné que la vidéo, notamment sur Facebook est le format qui engage le mieux.

Instagram a annoncé vouloir masquer les likes. Comment mesurer l’engagement alors ?

La suppression des mentions «j’aime» dans certains pays, était destinée aux utilisateurs de la plateforme et pas aux marques. La raison invoquée ? Que l’utilisateur se concentre sur le contenu pour éviter que cela se transforme en concours de popularité. Par conséquent, Instagram valorise moins le like et préfère mettre en valeur les commentaires en tant que valeur d’engagement. C’est un indicateur à la fois plus intéressant et plus qualitatif.  

Les hashtags contribuent-ils à augmenter l’engagement ?  

Si les hashtags génèrent encore de l’engagement, encore faut-il savoir combien en utiliser et comment les choisir. Les taux d’engagement diminuent après plus de 6 hashtags dans une publication. Il faut donc privilégier la qualité du hashtag à sa quantité. Pour autant, une publication Instagram contient en moyenne 10,8 mots-clés. Il est donc important de s’éloigner des hashtags les plus populaires. En se focalisant par exemple sur des mots-clés vraiment liés au contenu, et en favorisant des sous-thèmes, il est possible de générer davantage d’engagement sur un post et ressortir du lot. Les hashtags les plus populaires n’engendrent pas systématiquement plus d’engagement.

Créer du lien sur Instagram est-il devenu plus difficile pour les marques ?

Instagram continue de faire évoluer la plateforme, en introduisant de nouvelles fonctionnalités et en améliorant les algorithmes, ce qui a un impact sur la manière dont les marques interagissent avec leur audience. La stratégie pour les marques n’est plus d’aller chercher de trop gros influenceurs, mais d’aller identifier des communautés très précises qui correspondent aux marques. L’algorithme d’Instagram favorise l’intérêt, les relations, l’actualité et la fréquence des publications, ce qui génère un défi constant pour les entreprises qui doivent adapter leurs stratégies marketing ou publicitaire, ainsi que déployer constamment de nouvelles tactiques pour innover.

Identifier des utilisateurs et géolocaliser les posts, impact-il l’engagement ? Hormis les exceptions, dans ce rapport nous avons observé qu’une mention entre 1 et 3 utilisateurs renvoie à un plus grand nombre d’appréciations et de commentaires. Concernant les posts avec un emplacement marqué, ils entraînent un engagement de 79% supérieur à celui des posts sans géolocalisation. L’ajout d’un emplacement aux posts Instagram peut donc être très bénéfique. La plateforme étant une source d’inspiration considérable.