H. DANGY (Non Stop Group) : «Nous avons toujours le projet d’une chaîne info dédiée à la santé»

28

Pour sa 7ème année d’exploitation, la chaîne Non Stop People souhaite rayonner davantage en faisant appel à des figures de la télévision comme Evelyne Thomas, qui débarque avec une interview quotidienne intimiste. Tour d’horizon avec Hugues DANGY, Président de Non Stop Group.

Comment se décline aujourd’hui les activités de Non Stop Group ?

Hugues DANGY : Nous éditons la chaîne Non Stop People avec 5 heures d’antenne fraiche/jour, et notamment «Morandini Live» diffusé simultanément sur CNews. Nous produisons aussi un certain nombre de contenus pour nos sites web et plateformes partenaires (MSN, Yahoo, Figaro, CCM Benchmark,…). Tout cela représente plus de 100 fiches de paie/mois, et en équivalent temps plein nous sommes une soixantaine. Sur la partie production, nous avons lancé – après le déconfinement – en mai dernier la chaîne des entrepreneurs B SMART qui propose 6 heures d’antenne inédite/jour. Ils se servent des moyens de Non Stop Group, et nous en sommes donc les producteurs exécutifs. Au global, nous avons 2 studios qui tournent de 7 heures du matin à minuit. Les coûts ont été mutualisés.

Comment se structure votre capital avec Banijay, Canal+ et vous-même ?

Banijay, Canal+ et moi-même disposons de 33% du capital chacun. Canal+ nous a rejoints en 2017, époque à laquelle je leur avais proposé de produire l’émission de Jean-Marc Morandini. Le business model de Non Stop People repose à 90% sur l’allocation de Canal et 10% sur la publicité.

Comment évolue le positionnement de Non Stop People ?

Nous sommes dans la 7ème année d’exploitation de la chaîne. Les 4 premières années, nous avons appris notre métier. Le signal était bon mais il manquait certainement un peu d’identification et de figures de proue. Nous n’avions pas vraiment les moyens de nous les offrir au départ puisque nous avons avons un budget constant depuis le lancement. Et lorsque j’ai eu l’idée de produire «Morandini Live» en simultané sur Cnews, ça été une sorte de 2ème vie. On a davantage parlé de nous, et nous avons négocié l’incrustation du logo Non Stop People pendant l’émission sur Cnews. La notoriété a vite progressé. Nous sommes partis de 60.000 téléspectateurs/jour et nous faisons aujourd’hui les meilleures audiences de la chaîne avec Pascal Praud, Eric Zemmour et Laurence Ferrari. Depuis le 24 août, «Morandini Live» a battu 5 fois BFMTV.    

Quelle est votre logique de développement ? Intégrer des figures connues de la TV ? Nous avons 2 piliers sur la chaîne : d’abord une promesse éditoriale qui n’a pas changé depuis le départ, c’est-à-dire proposer une chaîne d’info dédiée aux célébrités. Nous produisons plus de 3 heures d’information fraiche/jour en direct. Le 2ème pilier, ce sont les magazines que nous avons beaucoup développés. Jean-Marc Morandini est devenu conseiller éditorial de la chaîne dès 2018. On s’est orienté davantage vers les célébrités médias. En plus de «Morandini Live», «L’instant de Luxe», et «Le Defrief» de Mickaël Dos Santos, Evelyne Thomas nous a rejoints dès le 28 septembre du lundi au vendredi à 12h30 pour une interview intimiste. Sur l’aspect production, nous envisageons de construire un 3ème plateau. Nous avons toujours le projet d’une chaîne info dédiée à la santé. En termes de rayonnement, Non Stop People a encore du potentiel puisque nous sommes à 0,2% de pda sur plusieurs émissions soit 2,5 millions de téléspectateurs cumulés/mois sur la chaîne, ce qui nous place dans le 1er tiers des chaînes «en exclusivité» sur le bouquet Canal.