Hackercroll, le jeune pirate de Twitter, licencié

    95

    Le jeune pirate auvergnat condamné pour avoir infiltré le réseau social Twitter, dont un compte au nom de Barack Obama, a annoncé mercredi avoir été licencié par l’entreprise qui l’avait embauché peu après la médiatisation de son histoire. «J’ai été licencié au mois de juin par Rentabiliweb», une société d’informatique basée en région parisienne qui l’avait embauché en CDI le 25 mai, a expliqué François Cousteix, assurant ignorer les motifs de ce licenciement. Une porte-parole de Rentabiliweb a indiqué que la période d’essai prévue dans son contrat, n’avait pas été «concluante», reconnaissant que la société avait eu «de vraies ambitions pour lui».