L. BACHMAN (Barjac/Telfrance) : «Nous avons acquis les droits de «Girl Friends», une mini-série d’ITV»

1123

Laurence BACHMAN, Directrice générale de Barjac Production & DG du Groupe Telfrance

MEDIA +

Chaque mercredi, France 2 propose en Prime les nouveaux épisodes de la 4ème saison de la série «Nina» (10X52’) produite par vos soins, avec Anne Felotti à la production exécutive. A mi-chemin entre le drama et la comédie, comment la fiction évolue-t-elle ?

Laurence BACHMAN

Dans le but de nous intéresser à la complexité de l’être humain, nous voulions pousser le curseur du drama et de la comédie. Il s’agit d’un juste équilibre. La comédienne Annelise Hesme, qui incarne Nina depuis 4 saisons, joue parfaitement sur ce dosage avec des aventures qui naviguent entre drame familial et secrets du passé, nouvelles rencontres amoureuses et enjeu professionnel renouvelé. (Les 2 premiers épisodes de la saison ont réuni 3,2M de téléspectateurs et 14,3% de pda, ndlr).

MEDIA +

Plus d’une dizaine d’auteurs travaillent sur «Nina». Quel est votre processus d’écriture ?

Laurence BACHMAN

Nous réalisons des tests auprès de scénaristes qui nous fournissent des pitchs médicaux sur la base de documentation que nous leur fournissons. Chaque saison, notre directrice littéraire, Judith Erlich, travaille main dans la main avec Alain Robillard, créateur et directeur artistique de la série. Ensemble, ils choisissent des binômes d’auteurs. Dès que nous validons les pitchs, nous en parlons à France 2 et nous lançons l’écriture de séquenciers, d’arches narratives et des versions dialoguées. En parallèle, nous organisons des ateliers médicaux avec des infirmiers et des médecins. Toute une équipe valide les maladies et les symptômes. Les auteurs posent des questions et se nourrissent du corps médical.

MEDIA +

«Nina» est l’une des rares séries en mesure de proposer chaque année 10X52’. La cadence est-elle musclée ?

Laurence BACHMAN

Bien entendu ! Et la 5ème saison de «Nina» sera composée de 12 épisodes. Nous tournons à l’hôpital Villeneuve Saint Georges depuis le début. Cela nous donne une crédibilité. Nous avons un étage dédié pour tourner dans des salles d’opération. Des guests formidables nous font confiance (Francis Perrin, Cristiana Reali, Arthur Jugnot, Anaïs Delva, André Manoukian, Marianne James, Marthe Villalonga,…). Enfin, nous fonctionnons toujours avec fidélité auprès de nos réalisateurs, techniciens, comédiens.

MEDIA +

Quand il s’agit de produire une série de 90’ comme «Cassandre» (France 3), êtes-vous dans la même logique ? 

Laurence BACHMAN

Il s’agit d’une autre aventure. Nous venons de tourner 3 épisodes de «Cassandre» cette année (n°9, 10, 11), dont Lolita Franchet est la directrice littéraire, et nous avons débuté le tournage de l’épisode 12 (le 26 septembre dernier). France 3 nous commande en moyenne 4 épisodes de 90’ chaque saison. L’écriture d’un 90’ est foncièrement différente d’un 52’. Il faut en général 3 actes et de fausses pistes. 

MEDIA +

Quelles sont vos dernières acquisitions et adaptations ?

Laurence BACHMAN

J’ai acquis les droits de deux formats dont l’un est une série hollandaise, «Klem», un thriller familial avec des pères. Il y a aussi «Girl Friends», une mini-série d’ITV. Je travaille avec des auteurs pour son adaptation. Barjac adapte actuellement le livre «On ne naît pas grosse» (ed. Goutte d’Or) pour France Télévisions. Cela fait longtemps que je voulais produire un unitaire sur la tyrannie de l’apparence. En lisant ce récit, j’ai eu un vrai coup de cœur. Nous avons rencontré l’auteure Gabrielle Deydier et son éditrice. J’ai proposé à Murielle Magellan et Sandrine Roudeix d’adapter le récit en 90’. Nous avons un très bon scénario qui j’espère changera le regard que nous pouvons avoir sur les personnes souffrant d’obésité. Le tournage débutera avant le 1er décembre 2018 et sera réalisé par Murielle Magellan qui réalisera pour la première fois.

MEDIA +

Un mot sur Telfrance ?

Laurence BACHMAN

Le fonctionnement du groupe, présidé par Guillaume de Menthon, avec ses labels, ses talents qui échangent dans une vraie liberté éditoriale, continue. De plus, nous sommes très heureux dans la mesure où nos deux séries quotidiennes fonctionnent bien : «Demain nous appartient» (TF1) et «Plus belle la vie» (France 3).

LES DIRIGEANTS

Laurence BACHMAN

DG Telfrance

DG de Barjac Production

COORDONNEES

71 rue de la Victoire 75009 Paris

DATE DE CREATION

2005

PRODUCTIONS

«Nina» (France 2) ; «Cassandre» (France 3) ; «Biggie, la faim de vivre» (France TV) ;…