L. BACHMAN (PFDM) : «Parité dans les médias : les femmes représentent 44% de l’ensemble des salariés»

71

Jeudi 15 septembre 2022, à l’occasion du Festival de la Fiction 2022, Audiens et l’association Pour les Femmes dans les Médias ont présenté l’étude «La parité dans les médias». L’occasion pour média+ d’évoquer ces résultats avec Laurence BACHMAN, Co-présidente de l’association PFDM.

media+

Comment avez-vous élaboré votre étude «La parité dans les médias» ?

Laurence BACHMAN

L’étude Audiens x PFDM, intitulée «La parité dans les médias», a pour objectif de rendre compte de la place des femmes dans les médias et de son évolution dans le temps à partir des principaux indicateurs collectés par Audiens, le groupe de protection sociale de la culture et des médias. Cette étude a été réalisée en collaboration avec l’association Pour les Femmes dans les Médias. Enfin, cette étude porte sur près de 290.000 salariés déclarés en 2021 dans le secteur des médias et secteurs assimilés. Nous avons présenté cette étude à l’occasion du Festival de la Fiction 2022.

media+

Dans les médias, la parité est-elle respectée ?

Laurence BACHMAN

Les chiffres de l’emploi dans le secteur des médias témoignent toujours d’un retard important en termes de parité. Ainsi, en 2021, 127.890 femmes occupent un emploi dans les médias, ce qui représente 44% de l’ensemble des salariés. En 2010, elles étaient 102.900 et représentaient alors 42% de l’ensembles des salariés, soit une évolution de +24% sur la période considérée. Enfin, les femmes représentent 47,8% des emplois permanents et 41,5% des emplois intermittents dans les médias en 2021, soit respectivement +0,3 et +3,5 points par rapport à 2010. Elles sont majoritaires en nombre dans les secteurs de la presse, de la production audiovisuelle et de la production cinématographique.

media+

Dans l’industrie des médias, les inégalités sont-elles toujours aussi fortes ?

Laurence BACHMAN

Si le salaire moyen par femme a augmenté plus rapidement que celui des hommes depuis 2010, les femmes demeurent globalement moins rémunérées dans les médias en France. Alors qu’elles constituent 44% des effectifs, elles ne représentent que 41% de la masse salariale. Les résultats de notre étude mettent aussi en évidence une précarité plus importante des femmes face à l’emploi. Les femmes sont majoritaires parmi les permanents dans les contrats courts (51,8% des CDD), et minoritaires dans les CDI (46,7%). Enfin, dans les postes à responsabilités, les femmes sont toujours minoritaires : elles ne représentent que 23,1% des chefs d’entreprises et 47,6% des cadres permanents en 2021. En revanche, elles représentent 61% des effectifs chez les employés administratifs.

media+

Quelle est la place pour les femmes dans la production audiovisuelle ?

Laurence BACHMAN

La production audiovisuelle est le secteur le plus pourvoyeur d’emplois dans les médias puisqu’il représente 130.000 personnes, soit 44,8% de la population étudiée, dont 16% de permanents et 84% d’intermittents et pigistes. Les femmes représentent 43,2% des effectifs de la production audiovisuelle (30-39 ans : +6,7 points entre 2010 et 2021), mais 41,5% du total des salaires versés en 2021, et ce, malgré une progression de 3,7 points par rapport à 2010.