La commissaire européenne à la Justice Viviane Reding

478

La commissaire européenne à la Justice Viviane Reding veut proposer cette semaine une réforme du droit européen, permettant aux consommateurs de l’UE d’acheter sans difficulté dans n’importe quel pays, notamment en ligne, a-t-elle annoncé lundi dans «Die Welt». Cette proposition permettra par exemple à une entreprise allemande, qui produit des machines à laver, de les vendre en France, en Autriche ou en Pologne, service après-vente y compris, sans se soucier des particularités juridiques locales, selon Viviane Reding. Grâce à cette législation, qui concernera aussi la musique, les films et les applications mobiles en ligne, les internautes européens ne devraient plus être confrontés au message «ce produit n’est pas disponible pour l’instant dans votre pays», ajoute-t-elle. Dans le détail, les entreprises européennes qui le souhaitent pourront vendre leur produits, non pas selon leur droit national ni celui du client, mais selon ce nouveau droit européen.Elles économiseront ainsi les frais juridiques et de traduction auxquelles elles se heurtent pour vendre hors de leurs frontières, et qui coûtent aux entreprises de l’UE 26 milliards d’euros par an, explique-t-elle. De leur côté les consommateurs «seront informés dans leurs propre langue, sans problème de compréhension sur leurs droits», ajoute Mme Reding dans cette tribune au journal «Die Welt», cosignée par le député européen Klaus-Heiner Lehne.