La Cour des comptes sur France TV: «une attaque contre l’information»

    190

    La CGT de France Télévisions a estimé que le rapport de la Cour des comptes sur le groupe public, rendu public jeudi, est une «attaque» contre l’information, notamment les bureaux régionaux de France 3.
    Dans un rapport thématique, la Cour des comptes a souligné jeudi la fragilité financière du groupe public et lui recommande de «gros efforts» de gestion et de modernisation, notamment en matière d’information.
    «L’information n’y est quasiment traitée qu’en termes de gain de productivité», a déclaré Jean-François Téaldi, secrétaire général du SNJ-CGT de France Télévisions. Il y voit une «atta

    que» contre l’information, notamment les «bureaux régionaux de France 3». «La cour évoque comme «option» une sous-traitance par le biais d’agences locales et de la presse quotidienne régionale: ce serait nous envoyer au massacre, en vidant de leur substance, par les économies, les capacités des équipes régionales. Et très dangereux pour le pluralisme de l’information», a ajouté le responsable syndical.
    Tout en se gardant de proposer une fusion des rédactions, la Cour a préconisé une organisation différente des journaux et magazines d’information à France 2, France 3 et RFO qui emploient «près de la moitié des effectifs» du groupe de 11 000 salariés.
    Elle demande notamment au groupe public de poursuivre les «synergies» en étendant la «mutualisation des moyens de l’information», déjà engagée dans le cadre de la transformation du groupe en entreprise unique.