La revue trimestrielle «XXI» lance un site internet «de l’investigation et du grand reportage»

216

La revue trimestrielle «XXI», réputée pour ses enquêtes au long cours, lançait ce lundi 19 février 2024 un site internet «de l’investigation et du grand reportage», a annoncé son nouveau propriétaire, le groupe de presse Indigo Publications.

La première enquête publiée sur le site Revue21.fr «dévoile le nom du mystérieux propriétaire du tableau de la Marianne «street art» qui trône depuis 2017 dans le bureau d’Emmanuel Macron à l’Élysée», selon un communiqué d’Indigo Publications.

Cette histoire illustre «la manière dont le président associe exercice du pouvoir et esprit de cour, goût artistique et communication politique», d’après le groupe qui édite aussi «La Lettre» (ex-Lettre A), sur les coulisses de la politique, des entreprises et des médias.

De plus, le 7 mars, Revue21.fr publiera une enquête sur un fournisseur alternatif d’électricité qui s’est considérablement enrichi au détriment d’EDF et des consommateurs.

Cette publication se fait en partenariat avec le magazine de France 2 «Complément d’enquête», qui diffusera à cette date une émission sur le même sujet. L’abonnement numérique s’élève à 9 euros par mois pour un an de souscription, puis 12 euros par mois.

Le site internet sera mis à jour toutes les semaines, avec des «enquêtes au coeur du pouvoir et grands reportages au plus près du terrain, en France comme à l’étranger», explique Indigo Publications.

«L’exigence éditoriale et graphique sera identique dans les deux formats», papier et en ligne, assure Indigo Publications.

«XXI», pionnier du mook (mi-livre, mi-magazine) créé en 2008, a été repris à l’automne par ce groupe familial, également propriétaire d’Africa Intelligence, Intelligence Online et Glitz, tous en ligne.

La revue avait été placée en redressement judiciaire à l’été 2023.

Sans publicité, elle avait souffert de la hausse du prix du papier et d’un recul du nombre de ses lecteurs, qui s’élève à 15.000 actuellement – la moitié en librairie et l’autre via un abonnement.

Grâce à sa relance et à son déploiement numérique, Indigo Publications table sur 17.000 lecteurs fin 2024 et 20.000 fin 2025, pour atteindre l’équilibre financier.