L’«Amateur de cigare»/Propagande pour le tabac?: réponse en décembre

202

Le tribunal correctionnel de Paris, saisi par un association antitabac Droits des non-fumeurs (DNF), dira le 13 décembre s’il juge que la revue l’«Amateur de cigare» a fait ou non de la «publicité directe ou propagande en faveur du tabac». L’association a réclamé jeudi 60.000 euros de dommages et intérêts à la revue bimestrielle, dont elle vise le numéro 78 d’octobre/novembre 2010. Pour Me Pierre Mairat, avocat de l’association, cette audience sur «une affaire de santé publique» a le «mérite de porter le débat sur le plan idéologique», pour savoir «si oui ou non ce type de revue peut être autorisé dans les kiosques». Il a dénoncé la «tartufferie» qui consisterait à présenter l’association comme des «empêcheurs de fumer en rond» ou des «censeurs». L’association a fait témoigner une tabacologue, qui a souligné qu’un «large cigare contient autant de tabac qu’une vingtaine de cigarettes» et dénoncé le fait que le cigare soit présenté d’une «façon plaisante».