Le chiffre d’affaires publicitaire des Indés Radios progresse de 6,9% en 2023

198

Le chiffre d’affaires publicitaire des Indés Radios retrouve la croissance en totalisant 178,7 millions en 2023, un chiffre en progression tant sur le national que sur le local, de bons résultats qui s’expliquent notamment par la création de nouvelles offres et par le dynamisme du marché local, explique le Groupe dans un communiqué.

Alors que la radio nationale et locale affiche une légère progression sur les 9 mois premiers mois de 2023 à +1,9%,1, les Indés Radios annoncent un chiffre d’affaires total de 178,7 millions d’euros, en progression de +6,9% (vs 167,2 millions en 2022). Ces résultats montrent une reprise de la publicité nationale et un rattrapage de la publicité locale à ses niveaux d’avant crise.

Le chiffre d’affaires de la publicité nationale s’élève ainsi à 103,7 millions d’euros en 2023, en progression (+4,1%) par rapport à 2022 (99,7 millions d’euros). Il a particulièrement été porté par le multi-villes, une offre qui a connu une croissance particulièrement forte de 34,6% quand l’offre nationale était stable (+0,6%). Le marché local fait preuve d’un grand dynamisme à 75 millions d’euros vs 67,5 millions en 2022 (+11%), retrouvant son niveau d’avant crise (74,5 millions d’euros en 2019). En septembre dernier, les Indés Radios ont lancé Indés Flex, une audience qualitative supplémentaire offerte aux annonceurs de façon souple sur un panel de radios volontaires. Avec Indés Flex, les annonceurs ont accès à des espaces en plus pour une émergence renforcée. Devant le succès de l’offre qui a séduit de nombreux annonceurs en quelques mois, Indés Flex a été pérennisé cette année. Les Indés radios consolident également leurs acquis sur l’audio digital avec le développement d’une offre publicitaire qualitative pour les marques et l’ouverture de leurs inventaires à la data.

En 2023, l’audio digital a connu une croissance de 22%. Les Indés Radios vont poursuivre leurs investissements dans le domaine digital pour en faire un levier de croissance encore plus important. «Notre média montre sa résistance et son attractivité renouvelée pour les annonceurs. La radio est un média de masse qui accompagne les Français en mobilité et qui sait innover. Nous, éditeurs de radio, devons poursuivre nos efforts pour mieux valoriser nos espaces et réduire la durée publicitaire. Notre offre est qualitative, nous offrons une visibilité très contextualisée aux annonceurs, particulièrement dans le cas de nos radios indépendantes. Nos prix doivent être cohérents avec cette proposition», souligne Jean-Éric Valli, Président des Indés Radios. Pour rappel, le Groupement Les Indés Radios, fondé il y a 31 ans, est géré par 12 administrateurs et rassemble aujourd’hui 128 radios indépendantes.