Le groupe de télécommunications britannique BT annonce la vente pour 275 millions de livres de son emblématique tour en plein coeur de Londres, pour devenir un hôtel

147

Le groupe de télécommunications britannique BT a annoncé mercredi la vente pour 275 millions de livres (321 millions d’euros) de son emblématique tour de télécommunications en plein coeur de Londres, qui sera transformée en hôtel.

«BT Group a accepté de vendre la BT Tower pour 275 millions de livres à MCR Hotels», un groupe basé à New York, qui prévoit d’en faire un «hôtel emblématique, assurant ainsi sa place de monument londonien pour l’avenir», a indiqué BT dans un communiqué.

Le groupe de télécommunications explique qu’un certain nombre d’opérations traditionnellement assurées depuis la tour sont désormais assurées via ses réseaux fixes et mobiles.

D’une hauteur totale de 189 mètres, ce bâtiment classé était lors de son inauguration en 1964 la plus haute structure de Londres, titre qu’elle a conservé jusqu’en 1980.

Elle est illuminée lors des grandes occasions.

Outre les équipements de télécommunication qui occupaient une bonne partie de la tour, un restaurant tournant trônait à l’origine dans le dernier étage panoramique.

Mais ce dernier a été fermé après l’explosion d’une bombe en 1971 dans les toilettes du 31e étage – qui avait causé d’importants dégâts sans faire de victime.

«Nous sommes fiers de devenir propriétaires et gardiens de l’emblématique BT Tower», a commenté le directeur général de MCR Hotels Tyler Morse, dans un communiqué séparé.

«Il faudra plusieurs années au groupe BT pour quitter les lieux, en raison de l’ampleur et de la complexité des travaux de déplacement des équipements techniques, et il faudra un temps significatif» avant que les propositions de design pour le nouvel hôtel «ne soient révélées», ajoute le groupe hôtelier.

MCR Hôtels possède environ 150 hôtels, dont le TWA Hotel, qui s’est installé en 2019 dans un bâtiment emblématique de l’aéroport John F. Kennedy, à New York, datant de 1962 et dont l’architecture avant-gardiste avait été imaginée par le Finlandais Eero Saarinen.