Le Japon embarrassé par la fuite sur Internet de documents de la police

    96

    La police japonaise a ouvert une enquête à propos de la diffusion sur Internet de documents sur la lutte antiterroriste, émanant apparemment de ses services, a annoncé jeudi le gouvernement. Une centaine de documents classés ultra-secrets, datant de 2004 à 2010 et révélant l’identité de personnes coopérant avec la police ou d’étrangers soupçonnés de terrorisme au Japon, se sont retrouvés sur la toile via un programme de partage de fichiers, a rapporté la presse nippone. La police n’a pour l’instant ni démenti, ni confirmé l’authenticité de ces informations.