Les commerçants entrent en lice pour les spots publicitaires

    227

    Les groupes de distribution, qui vont faire leurs grands débuts publicitaires sur les chaînes nationales françaises de télévision en janvier, vont déposer jeudi avant midi leur demande d’espaces aux régies. Ces demandes d’espaces publicitaires, qui portent sur la période du 1er janvier au 28 février, représentent une procédure traditionnelle entreprise par tous les annonceurs deux mois à l’avance et six fois par an. Les régies de TF1, France Télévisions et M6 répondront aux commerçants le 27 novembre, après avoir synthétisé toutes les demandes, dont celles des annonceurs des autres secteurs. Selon le cabinet TNS Media Intelligence, TF1 a avalé au premier semestre 54% des recettes publicitaires des télévisions nationales, suivies de M6 (23,7%) et France 2 (11,9%). Ces régies avaient publié en octobre les conditions générales de vente pour 2007, soulignant qu’aucun traitement de faveur ne serait accordé aux distributeurs mais qu’ils pourront bénéficier de la prime du «nouvel annonceur» (-5% chez TF1 et -10% chez France Télévisions). Les commerçants seront très encadrés sur les chaînes nationales, comme sur le câble ou la TNT, notamment pour la communication des prix et promotions.
    Une situation qui ne va pas freiner la grande distribution, un des plus gros annonceurs en France tous médias confondus, qui pourrait y investir entre 150 millions et 250 millions d’euros en 2007, selon des études.