Les Etas-Unis s’inquiètent fortement des violations des libertés des médias en Azerbaïdjan

    204

    Les Etats-Unis se sont inquiétés mercredi des violations des libertés de la presse en Azerbaïdjan, où une chaîne de télévision indépendante a dû cesser d’émettre et un journal d’opposition chassé de ses locaux. «Les Etats-Unis sont préoccupés par les décisions du gouvernement azerbaïdjanais limitant les libertés des médias», a déclaré un porte-parole du département d’Etat, Tom Casey. «En ordonnant à la télévision et à la radio indépendantes ANS de cesser d’émettre et en évinçant le journal indépendant Azadliq et l’agence de presse Turan des locaux qu’ils partageaient, le gouvernement gêne beaucoup le travail des journalistes indépendants en Azerbaïdjan», a ajouté M. Casey dans un communiqué. Les radios britannique BBC et américaines la Voix de l’Amérique et Radio Liberty émettaient également sur les fréquences d’ANS, qui a dû cesser d’émettre vendredi, après avoir été accusée d’offrir ses fréquences aux radios occidentales dépourvues de licences et de ne pas payer ses impôts. Le même jour, la police a commencé l’évacuation des locaux du journal d’opposition Azadliq, accusé de devoir depuis 1997, 26 000 dollars à l’Etat. «Nous appelons le gouvernement azerbaïdjanais à honorer son engagement envers la démocratie et la liberté de la presse en permettant à ces trois médias de poursuivre leurs opérations en attendant que des négociations sur le respect des réglementations et des licences aboutissent à un résultat conforme à la loi», a conclu le porte-parole.