Les Français partagés sur l’idée d’un terminal unique (mobile, photo, musique)

    147

    Les Français sont partagés sur l’idée d’un terminal unique, faisant à la fois fonction de téléphone mobile, d’appareil photo et de lecteur de musique, mais les 15-24 ans plébiscitent l’appareil à tout faire, selon une étude présentée mardi par TNS Sofres. Selon cette étude, réalisée par TNS Sofres en octobre auprès d’un échantillon de 1 000 personnes, 47% des Français sont pour un terminal unique, 41% pour des terminaux dédiés à chaque fonction et 12% ne se prononcent pas. «Les consommateurs sont pour le terminal unique parce que c’est pratique, mais leurs réticences sont grandes car ils y mettent beaucoup d’affect, en se disant: «si je le perds, alors je perds vraiment tout», a expliqué lors d’une conférence de presse Arielle Bélicha-Hardy, directrice du département télécoms de TNS Sofres. «Ils se disent aussi qu’il y a peut-être un lissage de la qualité» des différentes fonctions, alors qu’un appareil dédié est souvent perçu comme plus performant, a-t-elle noté. Toutefois, chez les 15-24 ans, «le terminal unique est déjà une préférence»: il est plébiscité par 60% d’entre eux, 39% lui préférant des terminaux dédiés et 1% ne se prononçant pas. Selon TNS Sofres, avec le changement de génération, «le terminal de demain sera certainement un terminal unique». Certains usages «sont en train de mûrir», estime l’institut d’études: ainsi, 37% des Français interrogés prennent des photographies avec leur téléphone mobile, 16% l’utilisent pour écouter de la musique. Mais l’usage de l’Internet sur mobile reste marginal, avec seulement 5% des personnes sondées déclarant le pratiquer.