Ligue 1 – Lyon: accord de partenariat entre Sportfive et OL Groupe

    427

    La holding OL Groupe, dont dépend l’Olympique lyonnais, a annoncé lundi avoir signé un contrat de partenariat sur 10 ans avec Sportfive, société de gestion des droits sportifs, qui s’est engagée à verser une commission de 28 M EUR pour le projet de grand stade du club de L1. «OL Groupe informe que son conseil d’administration a autorisé ce jour, la conclusion d’un accord avec Lagardère Sports et sa filiale Sportfive», est-il indiqué dans un communiqué. Ce contrat avec Sportfive, qui gère déjà les droits marketings du club lyonnais «est conclu pour une durée de 10 ans à compter de la livraison du nouveau stade», est-il précisé. Ce nouveau stade devrait voir le jour aux environs de l’été 2010 à côté de Lyon, à Décines-Charpieu (Rhône). «De façon à pouvoir signer ce contrat, Sportfive versera à l’Olympique Lyonnais Groupe un «signing fee» de 28 millions d’euros HT dont les versements seront acquis en 4 fois jusqu’en décembre 2010», est-il mentionné. Un apport visant à favoriser le «développement international» du club et «l’optimisation du projet du grand stade». «L’OL pourra bénéficier du savoir-faire de Sportfive dans tous les domaines (marketing, naming rights, stadium consulting….)», a de son côté ajouté Christophe Bouchet, directeur-général de Sportfive, et par ailleurs ancien président de l’Olympique de Marseille (L1). Sportfive, qui s’est notamment impliqué dans la conception et la rénovation de neuf grands stades en Allemagne, mais aussi de celui de l’AC Ajaccio en France, avait dévoilé cet été les résultats d’une étude sur le «naming», soit le fait de baptiser les stades d’un nom de parraineur. «L’attractivité de Lyon pour un sponsor est bien plus forte que celle de l’OM ou du PSG», avait alors expliqué Christophe Bouchet. Si le «naming» de stade se pratique déjà en Allemagne (Allianz Arena de Munich) ou en Angleterre (Emirates Stadium d’Arsenal), Lyon pourrait ainsi être le premier club français à franchir ce pas, après avoir été le premier à se lancer en bourse en début d’année.