M. TÉZENAS DU MONTCEL (Sporsora) : «Les consommateurs dépensent en moyenne 39 euros par mois pour l’ensemble de leurs abonnements numériques»

239

Mardi 29 mars 2022, Sporsora a organisé la 1ère édition de l’Observatoire Sport & Médias. L’occasion pour média+ de revenir sur cette Observatoire et de dresser quelques tendances et évolutions du marché des droits sportifs en France.

media+

Quel était l’objectif de cette 1ère édition de l’Observatoire Sport & Médias ?

Magali TÉZENAS DU MONTCEL

Sporsora a organisé la 1ère édition de l’Observatoire Sport & Médias le 29 mars à Roland Garros, dans le cadre du Sportem. Dans la continuité des Observatoires déjà proposés par Sporsora, comme le Naming ou le GESI, ce rendez-vous a eu pour objectif de clarifier l’écosystème en présentant la cartographie des acteurs, de mettre en avant les pratiques observées sur le marché et d’encourager les échanges entre médias, ayant droits et annonceurs.

media+

Que représente le marché des droits sportifs en France ?

Magali TÉZENAS DU MONTCEL

Le marché des droits sportifs en France est estimé à 1,65 milliard de dollars en 2020, au cumulé pour la TV gratuite et la TV payante. De plus, l’acquisition de droits contribue de manière directe au financement de la filière. Par exemple, pour la saison 2018/2019, 25% à 75% des budgets des clubs de Ligue 1 Uber Eats étaient issus des droits TV. À noter que la diffusion de contenus sportifs payants est captée à 80% par la TV payante et ses déclinaisons OTT, et à 20% par des services purement OTT.

media+

Lors de cet événement, BearingPoint a présenté un livre blanc pour Sporsora. Quelles sont les tendances qui impactent le modèle de diffusion du sport ?

Magali TÉZENAS DU MONTCEL

Ce libre blanc présente en effet plusieurs tendances. Premièrement, le marché des droits sportifs est en pleine mutation avec l’apparition d’une tendance à la création de ligues «fermées», mais aussi une tendance du «snacking», à savoir une consommation de formats courts, parfois en multi-écrans et en simultané. Deuxièmement, les nouveaux acteurs renforcent leur positionnement avec par exemple la diffusion en exclusivité par Amazon des principales affiches de la NFL. Troisièmement, les services de streaming (payant ou freemium) deviennent prédominants au sein des industries de contenus. Quatrièmement, les consommateurs opèrent des arbitrages dans leur mix d’abonnement, et dépensent en moyenne 39 euros par mois pour l’ensemble de leurs abonnements numériques. Cinquièmement, les habitudes de consommation évoluent, en particulier chez les jeunes : 71% des abonnés à une offre sportive uniquement en OTT ont entre 15 et 34 ans. Enfin, les nouvelles technologies impactent les modes de consommation avec, par exemple, l’arrivée de la 5G, facilitant le streaming et l’interaction en temps réel.

media+

Quels sont les prochains moments forts pour Sporsora ?

Magali TÉZENAS DU MONTCEL

Le 19 avril 2022, depuis les Folies Bergères, nous proposerons notre cérémonie des Trophées Sporsora. Le 12 mai 2022, nous organiserons un décryptage des différents fonds d’investissements dans le sport, et le 12 juillet 2022, nous tiendrons une conférence sur l’esport, un domaine en fort développement.