Mediaset: bénéfice net multiplié par 4 sur 9 mois à 101,5 millions d’euros

63

Le groupe italien de télévision Mediaset, appartenant à la famille de Silvio Berlusconi, a annoncé mardi avoir multiplié quasi par quatre son bénéfice net sur les neuf premiers mois de l’année, à 101,5 millions d’euros, grâce à une baisse de ses coûts en Italie et Espagne.

Le résultat net a grimpé malgré un recul du chiffre d’affaires de 16,5%, à 2,03 milliards d’euros, attribué à une base de comparaison défavorable par rapport à 2018, année du dernier Mondial de football, retransmis en exclusivité sur Mediaset.

Les recettes publicitaires en Italie se sont contractées de 8,6% à 1,33 milliard d’euros, mais, selon Mediaset, si on fait exclusion de la chaîne Premium Calcio (foot) et du championnat du monde 2018 et en données comparables, la baisse n’a été que de 1,3%. Alors que, selon des données du cabinet spécialisé Nielsen, le marché publicitaire des télévisions a reculé de 5,3% sur les neuf premiers mois de 2019 par rapport à la même période de 2018.

Le groupe a souligné avoir sur les neuf premiers mois conforté son leadership commercial aussi bien en Italie qu’en Espagne. En Italie, «Mediaset est leader sur le public des 15-64 ans avec 34,6% de part de marché en première partie de soirée et Canale 5 est la chaîne italienne la plus regardée dans toutes les tranches horaires».

En Espagne, «les chaînes de Mediaset Espana confirme un leadership absolu sur les 24 heures avec 28,8% de part de marché et Telecinco est la chaîne la plus vue sur la journée (14,5%)».Mediaset a souligné qu’en Italie, en septembre et octobre, son offre s’est notamment enrichie de la diffusion en exclusif et en clair des matchs de la Ligue des Champions.

Le chiffre d’affaires d’un peu plus de 2 milliards se décompose entre 660,7 millions d’euros provenant du marché espagnol et 1,37 milliard du marché italien. L’amélioration du bénéfice net (par rapport au 27 millions d’euros des neuf premiers mois de 2018) s’explique surtout par une forte contraction des coûts.

Les coûts opérationnels ont diminué de 20,6% à 1,8 milliard d’euros sur la période, avec une baisse plus marquée en Italie qu’en Espagne.

L’endettement financier net s’est creusé à 1,16 milliard d’euros au 30 septembre (contre 877 millions au 31 décembre 2018), en raison entre autres de l’acquisition d’une participation dans le groupe allemand Prosiebensat1.Media (pour 349,1 millions d’euros) et de rachats d’actions propres par Mediaset Espana.