Menaces de mort visant «Charlie Hebdo» : le parquet de Paris ouvre une enquête

187

Le parquet de Paris a ouvert une enquête sur de récentes menaces de mort reçues par l’hebdomadaire satirique «Charlie Hebdo», dont huit membres de la rédaction ont été abattus par les frères Kouachi le 7 janvier 2015, a-t-on appris mercredi de source judiciaire. L’enquête préliminaire, ouverte le 22 juin, a été confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) de la police judiciaire parisienne, a précisé la source, confirmant une information du «Parisien». Selon une source proche de l’enquête, le journal a reçu, depuis le 8 juin, une vingtaine de messages menaçants sur sa page Facebook. Le 22 juin, un courrier manuscrit avait été adressé à la rédaction, contenant la mention «Allah Akbar» et réitérant ces menaces de mort. La direction du journal avait déposé plainte dans la foulée. «Personne n’a été interpellé à ce stade dans le cadre de cette affaire et les investigations se poursuivent», a ajouté la source. Les membres de la rédaction font toujours l’objet de mesures de sécurité renforcées depuis l’attentat du 7 janvier 2015 au cours duquel douze personnes, parmi lesquelles huit membres de la rédaction, ont été abattues par les frères Chérif et Saïd Kouachi au siège de l’hebdomadaire.