Mondadori: perte de 167,3 M EUR en 2012

91

 

Le groupe italien d’édition et de presse Mondadori, contrôlé par la famille de l’ex-chef du gouvernement Silvio Berlusconi, a accusé une perte nette consolidée de 167,3 millions d’euros en 2012 (contre +49,6 M EUR en 2011) en raison d’importantes dépréciations d’actifs, a-t-il indiqué mercredi dans un communiqué. Hors ces dépréciations (194,3 M EUR) essentiellement dues à des amortissements chez Mondadori France, le résultat aurait été positif à hauteur de 12 M EUR, précise le groupe. Le résultat brut d’exploitation (ebitda) s’établit à 66,5 M EUR, en baisse de 49%. Mondadori a par ailleurs confirmé la nommination de Ernesto Mauri au poste de d’administrateur délégué en remplacement de Maurizio Costa, devenu vice-président de la holding Fininvest. «M. Mauri se trouve face à une mission complexe mais claire: donner au groupe de l’élan pour réorganiser et améliorer nos activités et introduire des éléments très forts d’innovation et de changement», a commenté la présidente du groupe, Marina Berlusconi. Mondadori a ressenti le poids de la récession en Italie en 2012, tandis que ses activités en France ont moins souffert, selon le communiqué: au total, le chiffre d’affaires a reculé de 6% à 1,416 md EUR.