Noël: petite hausse des ventes attendue, mais boom sur le net

    218

    Les achats des Français pour Noël devraient progresser légèrement dans l’ensemble mais bondir sur Internet, selon une étude réalisée pour le comparateur de prix Kelkoo, publiée mercredi.
    Les ventes de Noël, c’est-à-dire de la mi-novembre à la fin de l’année, devraient progresser au total de 1% à 62,5 milliards d’euros, selon l’étude réalisée en septembre par le Centre for retail research (Centre de recherche sur le commerce, basé en Angleterre), indique le communiqué. Hors Internet, l’étude prévoit une baisse de 1,5% des ventes à 56,1 milliards d’euros, tandis que sur le web elles devraient bondir de 30,7% à plus de 6,3 milliards d’euros. L’e-commerce devrait ainsi représenter 10% des ventes de Noël. «Les importantes coupes budgétaires attendues du gouvernement» ainsi que les incertitudes sur un redémarrage de l’économie, «ont pesé sur le moral des Français cette année, entraînant une certaine frilosité et une tendance à économiser», souligne Nicolas Jornet, directeur de Kelkoo France, cité par le communiqué. «Il est évident que les consommateurs sont plus que jamais déterminés à rechercher les meilleurs prix, ce qui explique pourquoi nous nous attendons à les voir nombreux réaliser leurs achats de Noël en ligne», ajoute-t-il.