La nouvelle présidente de Radio France Sibyle Veil présente aux salariés du groupe les grandes lignes de son programme

216

La nouvelle présidente de Radio France Sibyle Veil a présenté lundi aux salariés du groupe les grandes lignes de son programme pour les 5 prochaines années, soulignant que sa 1ère mission était de «garantir notre indépendance, qui est la clé de notre crédibilité de médias». «Radio France doit être le fer de lance de la réforme de l’audiovisuel public: être fer de lance, cela veut dire que nous ne devons pas subir, mais garder l’avance, faire valoir les atouts de la radio publique pour se faire entendre dans la définition des réformes à venir, puis mettre en oeuvre les réformes de telle manière qu’elles nous soient profitables et profitables à nos auditeurs», a-t-elle déclaré lors d’un discours organisé dans la Nef de la Maison de la radio, devant environ 500 personnes, selon un collaborateur présent.

«Je tiens à souligner que ma 1ère mission, en tant que présidente de Radio France, c’est de consolider le lien de confiance qui doit exister entre nos auditeurs et nous, et donc de protéger et garantir notre indépendance, qui est la clé de notre crédibilité de médias», a-t-elle ajouté lors de ce premier discours d’une vingtaine de minutes, retransmis sur l’intranet du groupe et dans les 44 locales de France Bleu. Le syndicat SNJ de Radio France, qui a «pris acte» de la nomination de Mme Veil, a prévenu dans un communiqué qu’il s’opposerait «à toute volonté de faire de nos rédactions des unités de réédition et à l’idée que la radio doit céder le pas devant la télévision». Nommée jeudi par le CSA, Sibyle Veil, dont c’était le 1er jour lundi, a également salué le travail de son prédécesseur Mathieu Gallet. Elle vivra ce jeudi sa 1ère vague d’audiences en tant que patronne de Radio France, avec la publication des scores trimestriels de Médiamétrie. Selon «Le Parisien dimanche», le propriétaire d’Europe 1 Arnaud Lagardère cherche à débaucher le directeur des antennes de Radio France, Laurent Guimier, qui a soutenu la candidature de Sibyle Veil.