Ockrent: Kouchner réaffirme qu’il est prêt à démissionner si nécessaire

    143

    Le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner a réaffirmé mardi être prêt à démissionner en cas de conflit d’intérêt avec sa compagne Christine Ockrent, nommée à la direction de l’audiovisuel public extérieur, tout en estimant que cela ne devrait pas être nécessaire. «Je l’ai dit et je le répète: moi j’ai beaucoup de respect pour les femmes et surtout pour Christine (Ockrent), et pas seulement du respect. Et je ne considère pas que c’est la femme qui doit toujours se dérober lorsque l’homme est en responsabilité», a déclaré M. Kouchner à la presse. La nomination par l’Elysée de Mme Ockrent, 63 ans, a suscité une polémique, les syndicats de journalistes s’inquiétant «d’un conflit d’intérêt» et y voyant une menace pour la «crédibilité» de la nouvelle holding France Monde chapeautant France 24, RFI et TV5Monde. Le ministre des Affaires étrangères a rappelé toutefois que cette nouvelle holding ne dépendait pas de ses services mais de ceux de Matignon. «Ce n’est plus moi qui ai l’argent, c’est chez le Premier ministre», a-t-il dit, en assurant: «je ne m’en occupe plus du tout, je ne reçois personne et je n’ai aucune opinion».