P.A. BOUCLY (99% MEDIAS) : «Avec «La Carte aux Trésors» que nous produisons pour France 3, nous sommes revenus à la mécanique initiale»

917

Pierre-Antoine BOUCLY, Président-fondateur de 99% MEDIAS

MEDIA +

99% MEDIAS va assurer la production exécutive de «La Carte aux Trésors» prochainement pour France 3. Qu’en est-il exactement ? 

Pierre-Antoine BOUCLY

Adventure Line Production détient les droits de «La Carte aux Trésors». Mais comme ALP est actuellement très occupée avec ses productions («Koh Lanta», «Fort Boyard»…), ils ont fait appel à notre équipe pour produire «La Carte aux Trésors». Nous voulons en faire une émission de découverte du patrimoine français au sens large sous la forme d’un jeu. Entre le dernier épisode diffusé il y a dix ans et aujourd’hui, les législations pour tourner sont devenues beaucoup plus compliquées. Nous aurons tout de même 4 hélicoptères qui se baladeront en même temps. Un pour chaque candidat, un pour l’animateur (équipé d’ailleurs d’une caméra de cinéma), et un dernier hélicoptère qui va remonter le son et le dispatcher.

MEDIA +

Combien d’émissions ont été commandées par France 3 ?

Pierre-Antoine BOUCLY

Quatre émissions pour un tournage qui débute à la mi-mars 2018.

MEDIA +

Comment avez-vous modernisé «La Carte aux Trésors» ?

Pierre-Antoine BOUCLY

Nous modernisons l’émission à la fois avec le rythme que l’on apporte, avec les protagonistes que l’on rencontre et les sujets que l’on choisit. Les 4 numéros commandés seront bâtis de manière différente pour surprendre le téléspectateur. On ne va pas se mentir, la France a déjà bien été couverte. Si c’est pour retourner dans des endroits et raconter les mêmes choses, cela n’a pas d’intérêt. L’idée est de trouver des axes et des angles un peu différents dans chaque lieu. Nous nous sommes équipés d’hélicoptères à deux moteurs qui nous permettent de survoler des villes. A l’époque, on ne pouvait pas le faire. Ça va apporter un look très différent à l’émission.

MEDIA +

La mécanique évolue-t-elle ?

Pierre-Antoine BOUCLY

Nous sommes revenus sur la mécanique initiale. Trois énigmes nous amènent à trois indices. Ces derniers permettent aux candidats d’aller résoudre une 4ème énigme qui va les amener vers la rose des vents et le trésor. Nous avons demandé au compositeur historique Jean-Marc Benaïs de revoir sa copie et de moderniser la bande-son. Nous allons garder le chronomètre sur toutes les épreuves. Nous avons repris une partie des équipes qui travaillait à l’époque dessus ainsi que de nouvelles têtes.

MEDIA +

Au-delà du jeu d’aventure, 99% MEDIAS développe des documentaires…

Pierre-Antoine BOUCLY

Nous produisons effectivement du documentaire pour RMC Découverte. Dans l’écriture, c’est assez intéressant puisque nous faisons du doc un peu «à l’américaine» : écriture rapide, plus rythmée qui emprunte un peu aux codes de la téléréalité. Nous préparons une série-documentaire, «Fret» (titre de travail) sur les transports aériens. Personne n’est jamais allé voir ce qui se passe sur les soutes des avions cargo qui transportent des objets un peu hors du commun (œuvres d’art, médicaments, animaux,…). Nous racontons comment s’organisent la sécurité, la rapidité et la manutention de ces frets aériens.  Nous allons livrer un premier épisode de 90’ et nous verrons ensuite ce que cela donne.

MEDIA +

Continuez-vous à produire pour Numéro 23 ?

Pierre-Antoine BOUCLY

Oui, une émission sur le handicap qui me tient à cœur et que j’aimerais développer. Produite pour Numéro 23, «Faut pas pousser» est un programme de 10’ actuellement en diffusion et dans lequel nous mettons en avant Bruno de Stabenrath, tétraplégique qui est poussé par Nadège Beausson-Diagne. Ils forment un duo et ils essaient de montrer aux gens que l’on peut vivre normalement avec un handicap. Nous l’emmenons vivre des expériences incroyables comme piloter un avion, sauter en parachute, faire du surf. Il y a une utilité sociale à faire cela pour la reconnaissance du handicap dans notre pays. Ça nous tient à cœur.

MEDIA +

99% MEDIAS va-t-elle investir la fiction ? 

Pierre-Antoine BOUCLY

Je prépare effectivement une fiction de 10 épisodes que nous finalisons pour une plateforme américaine de SVOD très connue. L’équipe en charge de l’écriture est franco-américaine. Autant les chaînes françaises vous commandent des séries extrêmement formatées, autant les plateformes qui ne sont pas soumises à la pub vous donnent quasiment carte blanche sur la durée de votre œuvre. Ils nous laissent une liberté créative absolue. Si l’histoire est bonne et qu’elle vaut un format de 60’, ils la garderont. Si ce n’est pas le cas, on coupe au montage. Pareil sur le choix des thèmes. Ils nous disent très clairement : «ne vous bridez pas».

LES DIRIGEANTS

Pierre-Antoine BOUCLY

Président-fondateur

COORDONNEES

15 RUE DUSSOUBS 75002 PARIS

DATE DE CREATION

2015

PRODUCTIONS

«La Carte aux Trésors» (France 3) ; «Faut pas pousser» (Numéro 23) ; …