P. BUTOR (YouTube) : «En France, le nombre de chaînes YouTube générant des revenus à 5 chiffres ou plus a augmenté de 30% par rapport à l’an dernier»

30

Ce mardi 05 octobre 2021, YouTube propose son YouTube Festival 2021, un mix de témoignages de créatrices et de créateurs, d’annonceurs et de responsables de Google et YouTube. L’occasion pour média+ d’échanger avec Pauline BUTOR, Directrice de YouTube Ads en France.

media+

Quel est le programme du YouTube Festival 2021 ?

Pauline BUTOR

YouTube Festival 2021 sera un mix de témoignages de créatrices et de créateurs présents sur YouTube, comme Léna Situation, Hugo Décrypte, Mike Horn, Wendie Renard, Hervé, mais aussi des annonceurs, telles Hyundai et EDF, ainsi que de responsables de Google et de YouTube comme Sébastien Missoffe, Justine Ryst et moi-même. Nous présenterons ainsi nos engagements, et reviendront sur les derniers chiffres, les nouveautés de la plateforme et dévoileront nos contenus exclusifs à venir, ainsi que les derniers résultats d’études d’efficacité publicitaire réalisées par Kantar et Ekimetrics.

media+

Derrière cet événement, quel est l’enjeu ?

Pauline BUTOR

Il s’agit d’aider les annonceurs et leurs agences à construire des marques fortes et un impact sur leur business à long terme tout en s’emparant de l’opportunité du «vidéo commerce» : l’énorme accélération de la vidéo dans les nouveaux parcours d’achat.

media+

Via cet événement, YouTube laisse la parole aux créateurs et créatrices. En quoi est-ce important ?

Pauline BUTOR

Tout simplement parce que ce sont eux qui font YouTube ! Les Français disent que YouTube est leur plateforme préférée pour proposer du contenu nouveau, du contenu qui répond à leurs besoins et aux envies de chacun. Nous avons donc voulu représenter la diversité de ces contenus, et de ces talents.

media+

Comment YouTube accompagne les créateurs de contenus ?

Pauline BUTOR

Nous avons tous à cœur de soutenir la création «made in France». YouTube s’y efforce depuis sa genèse, en appliquant un principe fondamental : le partage de plus de 50% de ses revenus publicitaires aux créateurs. Ce partage a permis à une nouvelle génération de talents de s’appuyer sur une source de revenus pérenne et de se professionnaliser. En France, le nombre de chaînes YouTube générant des revenus à 5 chiffres ou plus (en €) a d’ailleurs augmenté de 30% par rapport à l’an dernier.

media+

Quelles tendances remarquez-vous sur YouTube ?  

Pauline BUTOR

Sur les usages, nous constatons d’abord un engagement record : En 2021, 70% des 15-24 ans viennent quotidiennement sur YouTube et y passent plus d’une heure en moyenne. Les 25-49 ans y passent quant à eux 30 minutes par jour. D’autre part, de nouvelles habitudes de visionnage se confirment. Près d’un tiers des Français regardent YouTube sur leur télévision, ce qui en fait le deuxième support après le mobile. Seuls ou à plusieurs (pour 60% d’entre eux), ils consultent des contenus plus longs et y passent plus de temps. En ce qui concerne les contenus, nous constatons l’accélération des vidéos autour des enjeux sociétaux : plus de ⅔ des Français affirment que la plateforme reflète les dernières tendances sociétales et culturelles. Nous le notons particulièrement sur l’environnement, qui fait l’objet d’une prise de conscience mondiale, mais particulièrement française, avec des chaînes comme Le réveilleur ou Chaillot Barnabé. On observe notamment en France que le temps passé sur des vidéos YouTube liées à l’environnement a augmenté 2 fois plus vite que dans le reste du monde. D’autre part, la diversité et l’inclusion sont des thèmes qui montent, et les Françaises et les Français affirment que YouTube est la plateforme qui reflète le plus la vraie vie et les vrais gens, comme le montrent des chaînes comme 12 Février, ElsaMakeUp ou Coline.