P. VILAMITJANA (France·tv studio): «600 collaborateurs de France TV travaillent pour le Téléthon»

108

Le Téléthon est une aventure télévisuelle qui lie France Télévisions et l’AFM depuis 33 ans. Les 6 et 7 décembre 2019, ce sont plus de 600 collaborateurs qui vont travailler pour nourrir 30 heures de programmes dédiés. Rencontre avec Philippe VILAMITJANA, Producteur du Téléthon (France•tv studio).

media+

Les 4 dernières années, le Téléthon a été bousculé par l’actualité. Comment envisagez-vous cette édition 2019 ?

Philippe VILAMITJANA

Nous avons effectivement vécu, au cours des dernières années, des moments compliqués pour la fabrication de l’événement. Suite aux attentats de Paris il y a 4 ans, il a fallu déplacer le plateau du Champs de Mars jusqu’à l’hippodrome de Longchamp. L’hommage national à Johnny Hallyday il y a 2 ans a bousculé le Téléthon. Et l’année dernière, avec le mouvement des gilets jaunes, il a fallu quitter la Place de la Concorde pour rejoindre un petit plateau de télévision. Néanmoins, nous serons prêts cette année, en plein cœur du parc de la Villette, au pied de la Cité des sciences et de l’industrie. Durant ce marathon de 30 heures, le public retrouvera Jean-Paul Rouve, le parrain de cette édition, et tous les animateurs présents, dont Nagui et Sophie Davant.

media+

Partez-vous d’une feuille blanche à chaque nouvelle édition ?

Philippe VILAMITJANA

C’est exact !  Le seul élément que nous conservons, c’est le plateau en forme de bulle transparente de 1.500 m². C’est une marque. Aucune autre chaîne de télévision ne l’utilise en France. De plus, quand on décide de mobiliser la ville partenaire de Dunkerque, de monter au Mont Albaron (d’une altitude de 3.637 mètres), ou d’amener trois familles au mondial de montgolfières, ce sont à chaque fois de nouvelles idées. C’est un dialogue régulier entre l’AFM et l’équipe d’une quarentaine de personnes qui m’entoure.

media+

Le Prime du vendredi sur France 3 est généralement moins suivi que celui du samedi sur France 2. Pourquoi?

Philippe VILAMITJANA

On ne fait pas le Téléthon pour l’audience, mais pour la collecte. L’émission du vendredi soir sur France 3 doit être différente de celle du samedi sur France 2. C’est pourquoi, nous mobilisons cette année les comédiens des fictions de France Télévisions et d’autres chaînes comme TF1. Ils ont tous dit oui. Lors de reportages, Isabelle Nanty, Michèle Bernier, Marine Delterme, Gwendoline Hamon, Samuel Le Bihan, Francis Perrin quitteront leurs costumes de fiction et partiront à la rencontre de malades, ces héros du quotidien. Anny Duperey, Rebecca Hampton, Franck Capillery, Adda Abdelli et d’autres comédiens de la série «Vestiaires» témoigneront de leur engagement et rendront hommage aux donateurs.

media+

Qui regarde le Téléthon aujourd’hui ?

Philippe VILAMITJANA

Sur les 30 heures, 10 millions de téléspectateurs regardent le Téléthon au moins 5 minutes. Nous considérons cet événement comme un seul programme. On peut le décomposer par tranches, mais ce qui compte, c’est l’audience cumulée.

media+

Quelle est votre politique du duplex ?

Philippe VILAMITJANA

Tout dépend des moments de la journée. On les réserve généralement le samedi après-midi. Les 50 duplex seront réalisés grâce aux moyens régionaux de France 3 et des 1ères d’Outre-mer.

media+

Quel est le budget du Téléthon ?

Philippe VILAMITJANA

Il reste confidentiel à ce jour, sauf pour la Cour des Comptes qui le contrôle tant du côté de l’AFM que de France Télévisions. En tant que producteur exécutif, nous gérons le budget qui nous est donné par France Télévisions, ses moyens en industrie et l’AFM.