Passage au numérique: l’UE ouvre une enquête sur les aides à Channel 4

    141

    La Commission européenne a indiqué mercredi avoir ouvert une enquête sur les aides que les autorités britanniques ont promis d’accorder à la chaîne Channel 4 pour l’aider à passer au numérique, afin de vérifier qu’elles ne fausseront pas la concurrence. «La Commission nourrit des doutes sérieux quant à la compatibilité de l’aide envisagée en faveur de Channel 4 avec les critères» qu’elle avait énoncés en 2001, à savoir «le caractère nécessaire de l’aide, sa proportionnalité, et l’absence de compensation excessive pour Channel 4», indique-t-elle dans un communiqué. La Commission rappelle que Londres l’avait prévenue en octobre 2007 de son intention d’accorder une aide de 14 millions de livres à cette chaîne au statut public mais «exploitée sur une base uniquement commerciale», pour lui permettre de faire face aux investissements liés au passage au numérique. Elle indique aussi avoir reçu dès 2006 une plainte d’un radioffuseur commercial britannique s’oppposant à toute forme d’aide à Channel 4, en raison de ses réserves de liquidités suffisantes pour supporter ces coûts. La Commission rappelle que si elle entend encourager la transition des radiodiffuseurs vers le numérique, «qui présente de nombreux avantages pour les consommateurs et l’innovation», «elle doit toutefois s’assurer qu’aucune aide d’Etat ne fausse indûment la concurrence».