Photo diffusée sans autorisation sur France 2 : la direction admet une erreur

131

Le directeur des rédactions de France TV a admis «une erreur» mercredi, aprèsdes révélations du «Canard Enchaîné» sur une monteuse de France 2, dont la photo est apparue sans autorisation lors d’un reportage sur la délinquance. Selon l’hebdomadaire satirique, la monteuse, d’origine maghrébine, qui s’apprêterait à porter plainte, n’a pas apprécié de voir son visage, au milieu d’autres, illustrer un sujet très polémique du JT mi-septembre sur «Le Déni des cultures», un ouvrage dans lequel est évoquée la surreprésentation des jeunes d’origine maghrébine et africaine dans la délinquance. Mercredi, la plainte évoquée par le «Canard» n’avait pas été reçue à France TV. «Il y a des portraits des collaborateurs de France 2 qui sont affichés dans la salle de conférence de rédaction, a expliqué Thierry Thuillier. Lors d’un 1er sujet sur la diversité il y a quelques mois, une caméra a filmé une partie de ces visages. Ce sujet a été diffusé sans problème, et c’est dans les archives que le journaliste est allé cherché la séquence incriminée». «Il aurait dû, comme c’est la règle de base du journalisme, demander l’autorisation aux intéressés, même si ce sont des collaborateurs de France 2, a poursuivi le directeur. Il a tout de suite reconnu son erreur.