Pierre Fraidenraich, Directeur Général de I>Télé et Thierry Thuillier, Directeur de la rédaction de I>Télé.

    129

    J-3 pour le lancement de la nouvelle formule de I>Télé. En effet, la chaîne info du groupe Canal+ remanie toute sa grille dans un seul objectif: rattraper sa rivale BFM TV et devenir la première chaîne info de France. Pierre Fraidenraich, Directeur Général de la chaîne et Thierry Thuillier, le Directeur de la rédaction, se donnent un an pour y arriver.

    média+ : I>Télé 2008-2009 : on efface tout et on recommence?

    Pierre Fraidenraich : C’est vrai que nous avons un tout nouvel habillage, en 3D, de nouveaux plateaux, de nouveaux formats, nouveau logo, nouveaux talents… Notre rentrée ne manque pas d’«R»! «R» comme rigueur, comme réactivité, rythme ou encore récurrence.

    média+ : Quelles sont vos ambitions pour votre première rentrée?

    Pierre Fraidenraich : J’ai une triple ambition: optimiser l’audience pour être la première chaîne d’information, dans un équilibre financier retrouvé. Je souhaite également que l’expertise de la rédaction permette à nos 15,2 millions de téléspectateurs d’accéder à une information de précision. Et nous devons également devenir la chaîne de l’évènement dès lors qu’une actualité se présente. On doit parvenir à être les premiers. Si ce n’est pas le cas en septembre 2009, ce sera un échec.

    média+ : Concrètement, quelles sont les grandes nouveautés présentes à l’antenne?

    Thierry Thuillier : «Plus d’infos», comme l’indique notre slogan, avec plus d’images, plus de directs et plus de reportages. L’info sera donc au coeur de la chaîne, dès le 12 septembre avec un rappel des titres tous les quarts d’heure et des journaux en direct à chaque heure pile et demi-heure, mais aussi de nouvelles têtes à l’antenne comme Nicolas Domorand pour le 18h00-20h00, Thierry Dugeons pour le 22h30-00h00 (qui animait en 1984 «Nulle Part Ailleurs») ou encore Thomas Thouroude («Infosport»), pour les soirées du week-end (18h00-00h00). Côté programme, le journal de 20h00 sera exclusivement réservé au sport avec le «20h Foot». Nous jouons la carte de la contre programmation. Nous mettons également à l’antenne des rendez-vous sur les courses hippiques le week-end (14h35 le samedi et le dimanche).

    média+ : Pour quelles raisons misez-vous sur des décrochages régionaux?

    Thierry Thuillier : Le rendez-vous du 12-14 doit être celui de la proximité. Nous avons une force de frappe assez unique pour une chaîne d’info puisque nous avons des correspondants répartis dans toute la France et qui ont leurs propres moyens de transmission. Cela serait un manquement que de ne pas valoriser ces correspondants. Nous voulons vraiment mettre en valeur ce plus de la chaîne que nos concurrents n’ont pas. C’est une valeur ajoutée non négligeable. C’est pour cette raison que nous avons même instauré un nouveau rendez-vous de proximité tous les samedis toutes les heures de 11h16 à 15h16 sous le nom du «Journal de chez-vous».

    média+ : Quelle est votre politique vis-à-vis du multimédia?

    Pierre Fraidenraich : Le site actuel de la chaîne ne correspond en rien à ce qu’on désire faire. Nous avons aujourd’hui un fort objectif de présence sur Internet. Nous travaillons beaucoup dans cette perspective. Les formats inédits et innovants de l’antenne doivent pouvoir avoir de la place ailleurs que sur l’antenne premium c’est-à-dire sur le web et la 3G par exemple. Nous devons en être capables. Nous réfléchissons actuellement à une alliance avec un grand groupe industriel spécialisé dans la technologie du web. Je voudrais également ajouter que l’interactivité sera au coeur de nos émissions. Nous réfléchissons d’ailleurs sur un format innovant adapté à la 3G, avec SFR.