Prix INAthèque 2018: remise des prix

336

Dans le cadre de la 22e édition des Prix de l’INAthèque créés en 1997 pour encourager et récompenser la recherche sur les médias audiovisuels et numériques, les travaux distingués en 2018 ont été présentés à travers trois courts modules web «Bref, je cherche !», en présence de Laurent Vallet, PDG de l’Institut national de l’audiovisuel (INA), le lundi 14 janvier à l’Auditorium du 103 rue de Grenelle.Afin de partager avec le grand public, en 180 secondes et en images, le résultat de leurs travaux de recherches sur les médias, les trois lauréates du Prix de l’INAthèque 2018, Clémence de Montgolfier, Juliette Breton et Léa Demirdjian se sont prêtées à un exercice de vulgarisation scientifique qui vient ainsi enrichir la collection des modules «Bref, je cherche!» lancée par l’INA en septembre 2017. Ce nouveau format web complète les différentes actions – débats, colloques, publications, bourses de recherche… – que mène l’INA pour favoriser l’exploitation scientifique de ses collections, accessibles à l’INAthèque à Paris et dans 42 établissements en régions. Le Prix de la Recherche (niveau doctorat), doté de 4.000 euros, a ainsi été décerné à Clémence de Montgolfier pour sa thèse de Sciences de l’information et de la communication «Représentation des mondes de l’art contemporain à la télévision française de 1960 à 2013. De la médiatisation à la médiation», réalisée sous la direction de François Jost (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3) ; Le Prix d’Encouragement (niveau master), doté de 2.000 euros, distingue ex-aequo Juliette Breton pour son mémoire d’Histoire «Graine de voyous. La représentation de la jeunesse irrégulière à la télévision française dans le documentaire, débat et magazine de reportage (1963-1983)», réalisé sous la direction de Myriam Tsikounas et Sébastien Le Pajolec (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne) ; et Léa Demirdjian pour son mémoire de Sociologie «Le traitement médiatique du terrorisme : l’autonomie des journalistes à l’épreuve des critiques», réalisé sous la direction de Cyril Lemieux (EHESS).