Publicité janv-sept: hausse pour TV et cinéma, baisse pour radio et presse

    247

    La publicité (hors affichage) a progressé à la télévision et au cinéma et recule à la radio et dans la presse, selon une étude Yacast, publiée mardi et portant sur neuf mois, de janvier à septembre. La télévision enregistre la plus forte hausse, avec une progression de 7,2% par rapport à la même période de 2006 et 4,7 milliards d’euros de recettes publicitaires. Les chaînes de la TNT, du câble et du satellite enregistrent une forte progression (52,2%), les chaînes hertziennes progressent quand à elles de 1%. On enregistre également une forte progression en volume (21,7%). Dans les secteurs publicitaires en hausse, la culture et les loisirs se distinguent (+32,9%). En ce qui concerne le cinéma, on enregistre une faible progression (0,6%), à 122 millions d’euros de recettes. La principale famille à la hausse est le secteur de la toilette et de la beauté (167,6%). En revanche, par annonceur, Renault a enregistré la hausse la plus forte (210,6%). Pour la publicité à la radio, le recul est de 3%, à 1,9 milliard d’euros pour la période. Si les stations généralistes progressent de 2,4% sur la période (dont 31,6% pour RMC), l’indicateur est en rouge pour les stations FM, en recul de 5,9% (dont -9,9% pour NRJ). On enregistre également une forte baisse en volume (-6,6%). La baisse est particulièrement nette dans le secteur des télécommunications (-25,1%). En ce qui concerne la presse, le recul pour la période est de 1,4%, à 2,9 milliards d’euros de recettes publicitaires. La presse quotidienne nationale et la presse magazine enregistrent une même baisse: 1,4% chacune. En volume, le recul de la presse est de 3,3%.