Quebecor: bénéfice en baisse mais meilleur que prévu

146

Le groupe de presse et de télécoms canadien Quebecor a annoncé jeudi un bénéfice net en légère baisse, de 1,7% au 1er trimestre, mais meilleur que prévu, l’expliquant notamment par d’importants investissements dans le secteur des télécommunications. Le bénéfice net a atteint 34,3 millions de dollars canadiens (35 millions de dollars américains) de janvier à mars, contre 34,9 millions de dollars un an auparavant. Il a été entamé par l’accroissement des dépenses liées au lancement d’un réseau de services mobiles 4G par la filiale Vidéotron. Hors exceptionnels, le bénéfice est ressorti à 0,56 dollar, dépassant les attentes des analystes, qui tablaient sur 0,54 dollar. Le c.a. était en baisse de 4,4%, à 990,5 millions de dollars, et en deçà du milliard de dollars attendu par le marché, en raison d’une baisse dans le secteur des médias. Quebecor a tiré près des deux tiers de son c.a. dans les télécommunications, où son réseau de téléphonie mobile, lancé en septembre 2010, a ajouté 28.600 clients, en dépit d’une vive concurrence.
La croissance des services par câble, dans un marché parvenu à maturité, a été beaucoup plus lente, la téléphonie ayant ajouté 15.500 nouveaux clients, l’accès à l’Internet 11.500, tandis que la télévision en perdait 3.000. Le trimestre a été marqué par la fin d’un conflit de travail de plus de deux ans au «Journal de Montréal», l’ouverture d’un bureau à Ottawa par l’agence QMI, le lancement des chaînes de télévision spécialisées Sun News et Mlle, ainsi que la conclusion d’un accord avec la ville de Québec sur les droits d’utilisation et d’identification d’un grand stade couvert qui doit être construit dans la capitale de la province.