Radio France se réjouit de la sélection par le Festival de Cannes du film «Napoléon vu par Abel Gance» en ouverture de Cannes Classics

99

Radio France se réjouit dans un communiqué de la sélection du film «Napoléon vu par Abel Gance» en ouverture de Cannes Classics en première mondiale le 14 mai 2024 au Festival de Cannes. Cette sélection met en lumière la restauration colossale menée par la Cinémathèque française avec l’appui de Radio France et de ses formations musicales. Film muet, le Napoléon de Gance n’en est pas moins un film musical. Ce projet de reconstruction mené depuis 2008 par la Cinémathèque française et le CNC s’est fait avec l’appui de Radio France, à travers la mobilisation de ses formations musicales et de toutes ses équipes techniques pour l’enregistrement d’une bande-musicale hors-norme et complexe : une partition de 3.000 pages conçue par Simon Cloquet-Lafollye, compositeur expérimenté en musique pour l’écran (cinéma et télévision).Entre l’été 2022 et début 2024, la mobilisation de 250 musiciens, 25 jours d’enregistrement à la Maison de la Radio et de la Musique et plus de 100 heures de montage et de mixage ont été nécessaires pour concrétiser la bande-musicale la plus longue de l’histoire du cinéma. Sous la direction du chef d’orchestre français Fabien Gabel, le prologue et la première partie du film ont donc été enregistrés par l’Orchestre Philharmonique de Radio France et le Choeur de Radio France. La deuxième partie a quant à elle été enregistrée par l’Orchestre National de France. L’Orchestre National de France, l’Orchestre Philharmonique de Radio France et le Chœur de Radio France, joueront cette partition à l’occasion de différents événements cet été. D’une part en première mondiale, les 4 et 5 juillet à l’occasion de 2 ciné-concerts symphoniques dans l’une des plus grandes salles de spectacle de France, la Grande Seine de la Seine Musicale à Boulogne-Billancourt. Sous la direction du maestro Frank Strobel, les formations joueront en direct pour accompagner la diffusion du film sur grand écran. Et d’autre part dans le cadre du Festival Radio France Occitanie Montpellier, les 18 et 19 juillet 2024 à l’Opéra Berlioz de Montpellier, sous la direction de François Gabel. La Cinémathèque française a mené depuis 2008, avec le soutien du CNC, cette reconstruction au long cours du film «Napoléon vu par Abel Gance». Ce projet pharaonique de près de 4,5 millions d’euros a été rendu possible grâce à des financements publics et privés. Des mécènes majeurs ont apporté un soutien initial considérable comme Netflix, puis l’ex producteur, aujourd’hui conseiller, Michel Merkt et enfin la Golden Globe Foundation, tous Grands Mécènes.Le Centre national de la musique a financé la retranscription par un copiste et l’impression de la partition musicale originale. La Fondation Napoléon, outre son soutien financier et sa caution historique, a mobilisé son réseau. TransPerfect Media, l’un des plus grands fournisseurs de services linguistiques et de solutions technologiques, a assuré la traduction des cartons du film en 6 langues, permettant ainsi de rendre accessible cette œuvre majeure au monde entier.La productrice Michèle Ray-Gavras et Madame Aline Foriel-Destezet, grande mécène du monde musical, ont également souhaité apporter leur soutien, à titre privé, au Napoléon. La Fondation des Amis du Festival de Cannes a tenu à rejoindre le projet. Enfin, le Champagne Brimoncourt témoigne du lien fort que l’Empereur entretenait avec l’élixir pétillant, élixir du bonheur évoqué dans le film par la séquence du «Bal des Victimes» donnés par Joséphine de Beauharnais, Madame Récamier et Madame Tallien, où le tout Paris célébrait le retour à la vie, après les années de Terreur, en s’enivrant…de Champagne !