Razzie Awards : «Transformers» grand favori

370

La grosse production américaine «Transformers 4: l’âge de l’extinction», avec Mark Wahlberg, arrive en tête des nominations pour les Razzie Awards, ces anti-Oscars qui se moquent des prix hollywoodiens en épinglant les pires films de l’année. La série de films de Michael Bay, sur des robots super-puissants venus d’ailleurs qui luttent pour dominer le monde, a récolté sept nominations, notamment pire film, pire réalisateur, pire suite de films. Il obtient 18% seulement de commentaires favorables sur le site aggrégateur de critiques de films rottentomatoes.Com. Il est suivi de près par «La légende d’Hercule» (6 nominations, dont l’acteur principal Kellan Lutz) et par «Saving Christmas», tous deux dans la pré-sélection pour le pire film de l’année. «Ninja Turtles», avec Megan Fox, et «Le Chaos», avec Nicolas Cage, sont aussi dans la course pour ce prix plus redouté que prisé. Parmi les acteurs aux performances les plus consternantes de l’année, les votants ont nommés Nicolas Cage («Le chaos»), Cameron Diaz («Sex Tape»), Charlize Theron et Seth McFarlane («Albert à l’ouest»), Drew Barrymore et Adam Sandler («Famille recomposée») et Melissa McCarthy («Tammy»). Adam Sandler est un vétéran: il a déjà été sacré pire acteur de l’année en 2012 et en 2013. Les Razzie Awards ont été créés en 1980 comme un pied de nez à la saison d’auto-congratulation des prix hollywoodiens, notamment les Golden Globes et les Oscars. Tous les prix et nommés pour les Razzies sont choisis par 757 membres de la Golden Raspberry Award Foundation, parodie de la vénérable Academy of Motion Picture Arts and Science, qui remet les prestigieux Oscars. Il suffit de payer 40 dollars par an pour en faire partie. Les lauréats – qui se présentent rarement à la cérémonie – recevront un trophée consistant en une framboise de la taille d’une balle de golf posée sur une bobine de film Super 8, le tout peint en jaune doré et d’une valeur de 4,79 dollars.