Révocation de Mathieu Gallet: le SNJ réclame une suspension de la réforme de l’audiovisuel

1225

Le Syndicat national des journalistes (SNJ) a réclamé mercredi la suspension des discussions sur la réforme de l’audiovisuel public, suite à la révocation par le CSA du patron de Radio France, Mathieu Gallet, en attendant que la maison ronde retrouve «un dirigeant légitime». «Aujourd’hui sans capitaine, le navire Radio France, qui pourtant affiche des résultats d’audience exceptionnels, n’a plus ni gouvernail, ni boussole», et «cette situation inquiète fortement les personnels car elle place leur entreprise dans une situation aussi inédite que périlleuse, à l’heure où l’Etat veut profondément réformer l’audiovisuel public», a indiqué le syndicat dans un communiqué. Par conséquent, «le SNJ demande l’interruption des discussions sur l’avenir de l’audiovisuel public jusqu’à ce que Radio France ait retrouvé un dirigeant légitime, aucun intérimaire ne pouvant raisonnablement engager l’avenir et l’existence même de l’entreprise», ajoute l’organisation. Le gouvernement a lancé en fin d’année dernière une réforme en profondeur de l’audiovisuel public. Le président de la République a récemment indiqué qu’il souhaitait qu’un projet de loi soit présenté avant la fin de l’année, et les patrons de l’audiovisuel public doivent remettre ce vendredi à la ministre de la Culture des propositions communes en vue de réaliser des «synergies» au sein du secteur.