S. GOURMELEN (Le Parisien) : «Paris 2024 : un investissement de 2 millions d’euros»

109

Mercredi 3 avril 2024, Le Parisien a présenté son dispositif pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, marqué par un investissement de 2 millions d’euros. L’occasion pour media+ d’évoquer la feuille de route avec Sophie GOURMELEN, Directrice générale du Parisien.

En quoi un événement comme Paris 2024 est-il stratégique pour un média comme Le Parisien ?

Les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 est un événement majeur pour la France. Notons que nous célébrons d’ailleurs cette année nos 80 ans. Et depuis, nous avons couvert 20 Jeux d’été. Cette année est encore plus importante, car les Jeux se déroulent en France. Nous sommes un média global, omnicanal, touchant désormais 100.000 abonnés sur le numérique, et le million sur TikTok. Nous avons donc élaboré une couverture complète de l’évènement afin de toucher une audience très large : 30 produits éditoriaux, 200 journalistes mobilisé et 2 millions d’euros d’investissements (éditorial et en communication).

Quels sont les prochains temps forts pour Le Parisien concernant les JO ?

Depuis le 13 septembre 2017, nous traitons des Jeux de Paris 2024. Nous informer sur l’évènement en lui-même, mais aussi sur tout ce qui touche à la vie des franciliens, comme la question des transports. Nous pouvons aussi annoncer que le lundi 15 avril 2024, Tony Estanguet fera face à nos lecteurs. Puis, le 17 avril prochain, nous proposerons une opération spéciale print et numérique à l’occasion du J-100, avec une sélection de 100 français et françaises. Autre temps fort de la rédaction le vendredi 31 mai avec la publication d’un numéro spécial autour des transports cet été. Notons aussi un numéro collector le vendredi 19 juillet 2024 pour se préparer au mieux à Paris 2024, ainsi que le 16 août 2024 pour dresser le bilan de la compétition.

Qu’en est-il de vos opérations sur le digital ?

Notre site internet est rythmé par la préparation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. Nous préparons aussi une série vidéo, avec Gaumont Pathé Archives, sur les Jeux de Paris 1924. Du côté de nos podcasts, Le Sacre est proposé tous les mercredis. Sur le digital toujours pendant les Jeux, un live sera assuré de 06h à minuit et un format long sera proposé tous les soirs sur YouTube. L’ensemble des services de la rédaction sont mobilisés pendant cette période.

Avez-vous fait le choix de vous entourer de sportifs de renoms ?

Le Parisien peut compter sur l’expertise de l’ensemble de ses équipes. En complément, pour alimenter notre couverture, nous avons fait appel à une équipe de consultants de choc ! Nous pouvons ainsi annoncer que Marie-José Perrec, Frédéric Weis (Basket-ball), Lucie Décosse (Judo), Mahyar Monshipour (Boxe) ainsi que Matthias Dandois (BMX) apporteront leur éclairage pour nos lecteurs.

Avec cette couverture XXL, quelles sont vos attentes ?

La couverture des Jeux Olympiques et Paralympiques par Le Parisien est complète, et sur tous les canaux. Pour cette période, nous allons proposer nombreux numéros spéciaux. Nous espérons entre 10% et 30% de ventes supplémentaires, ainsi qu’une croissance des abonnés sur le numérique et une croissance de la consommation de nos vidéos. Nous sommes très contents de voir que des annonceurs ont été nombreux à être présents pour cette couverture et cet événement historique.