Le Sénat rétablit en commission des Finances les crédits du groupe France Médias Monde

159

Le Sénat a rétabli jeudi en commission des Finances les crédits du groupe France Médias Monde (France 24 et RFI) au niveau prévu par son contrat d’objectifs et de moyens (COM) dans le cadre du projet de loi de finances (PLF) 2018, a annoncé la commission. A l’initiative du rapporteur Roger Karoutchi (LR), la commission a ainsi adopté un amendement qui augmente la dotation proposée par le gouvernement pour 2018 de 1,9 million d’euros, pour la rétablir au niveau prévu par le COM. La dotation prévue pour France Médias Monde en 2018 dans le PLF s’élève à 257,8 millions d’euros (HT) alors que le contrat d’objectifs et de moyens prévoyait 259,7 millions d’euros (HT). La baisse des ressources publiques de l’audiovisuel extérieur en 2018 conduirait la direction de France Médias Monde «à devoir réaliser des économies sur certaines des missions du groupe, et donc à revoir sa couverture internationale à la baisse», a souligné l’élu des Hauts-de-Seine. Pour lui, «il est au contraire nécessaire de préserver l’exercice des missions de France 24, dans un contexte international où la solidité et la crédibilité de l’outil audiovisuel extérieur sont un atout pour la diplomatie d’influence française». En contre-partie, la commission a décidé de diminuer, pour un même montant, les crédits de la dotation de France Télévisions, «davantage en capacité d’absorber cet effort sans remettre en cause les missions qui lui sont assignées» selon elle, «pour laisser à France Médias Monde le temps utile pour conduire une réflexion stratégique d’ensemble et évaluer des mesures d’économies adaptées». Le PLF sera examiné en séance au Sénat à partir du 23 novembre. Les crédits de la mission Médias, livres et industries culturelles devraient l’être le 4 décembre.