Slovaquie : l’opposition veut interdire la nudité dans la presse écrite

84

Un parti d’opposition slovaque a annoncé jeudi qu’il souhaitait chasser la nudité des journaux et magazines du pays pour empêcher les enfants d’être exposés à ce qu’il considère comme une image dégradante de la femme. «Le pays est inondé d’une présentation déformée et nuisible de la nudité qui dégrade les femmes», a affirmé devant la presse Branislav Skripek, le député du parti «Gens ordinaires». Entré au Parlement après les législatives de mars dernier, cette formation réunissant des indépendants d’obédiences diverses entend présenter un projet d’amendement relatif à cette question lors de la prochaine session parlementaire. Les photos de femmes aux seins nus apparaissent tous les jours sur les pages des deux tabloïdes slovaques. Les analystes spécialisés dans les média estiment cependant que cette initiative risque de porter atteinte à la liberté d’expression. «Il y a déjà des lois destinées à empêcher un contenu pornographique dans les médias. Ce nouveau projet risque de représenter une menace potentielle à la liberté de la presse», a déclaré l’analyste Branislav Ondrasik, de l’Université pan-européenne basée à Bratislava.