SPI : réaction à la mise en examen du Président du CNC

202

Le SPI annonce avoir pris acte de la mise en examen du Président du CNC Dominique Boutonnat pour agression sexuelle et tentative de viol, pour des faits intervenus pendant ses vacances à l’étranger dans un cadre privé. «En cette période bouleversée où notre secteur traverse une crise sans précédent, le CNC, «notre» institution commune, garante des fondements de la création audiovisuelle et cinématographique française dans toute sa diversité, doit pouvoir poursuivre ses missions en toute sérénité, comme un pôle d’équilibre et de continuité, protégé de toute polémique concernant ses dirigeants, précise le Syndicat des Producteurs Indépendants. C’est la raison pour laquelle le SPI appelle M. Dominique Boutonnat «à se mettre en retrait de ses responsabilités actuelles, tant que se déroule l’instruction de sa mise en examen».