Sud Radio mise en demeure pour propos discriminatoires

171

Le CSA a décidé mercredi de «mettre en demeure» Sud Radio pour «propos discriminatoires», à la suite d’une émission où avait été évoqué un «lobby juif» dans le cadre de l’affaire DSK, a annoncé le CSA. Selon le CSA, le 22 août, «l’un des animateurs de l’émission «Cardoze/Mazet, liberté de parole» a demandé aux auditeurs de répondre à la question: «DSK est-il soutenu par les juifs?», relançant ainsi un débat engagé le matin même dans une émission qui avait déjà provoqué le dérapage d’un auditeur». Pour le CSA, «les termes dans lesquels la question a été posée ainsi que l’insistance avec laquelle l’animateur a sollicité, à de nombreuses reprises, l’avis des auditeurs était de nature à encourager des propos susceptibles de revêtir un caractère discriminatoire».