TF1 en baisse, inquiétudes pour la publicité du secteur alimentaire

    151

    L’action TF1 était en baisse vendredi, au lendemain de la publication du chiffre d’affaires trimestriel du groupe télévisuel, les analystes de Natixis et d’Exane BNP Paribas s’inquiétant entre autres pour les perspectives de la publicité du secteur alimentaire. A 11h09 (09h09 GMT), TF1 cédait 3,60% à 19,29 euros, dans un marché parisien en baisse de 0,21%. L’action M6 était également mal orientée, cédant 1,53% à 20,65 euros. «Nous ne pouvons pas exclure la possibilité que la croissance des recettes publicitaires de TF1 devienne notablement négative l’année prochaine», ont expliqué les analystes d’Exane BNP Paribas. La banque table sur «un marché publicitaire dans l’alimentaire probablement très faible» en 2008, en plus de «tendances plus basses dans la consommation en France» et d’«une accélération dans le transfert des budgets publicitaires des chaînes de télévision traditionnelles vers les nouvelles chaînes numériques». En matière de dépenses publicitaires sur les chaînes de TF1, «le secteur alimentation affiche un léger recul» sur les trois premières semaines d’octobre, ont relevé les analystes de Natixis. «Le secteur «panification» (exposé à l’augmentation du prix du blé), qui représente 20% du secteur alimentation, affiche un recul de plus de 30% de ses dépenses sur la même période, après une progression de 12% en septembre», ont-ils souligné. A l’inverse, «les produits laitiers ont inversé la tendance de septembre (-40%) et affichent une croissance à deux chiffres sur le début d’octobre». «Si la question de l’impact de l’augmentation du prix des matières premières semble donc bien peser sur le secteur alimentation, l’irrégularité des sous-secteurs illustre la complexité de son anticipation», en conclut Natixis. L’action TF1 a été sévèrement touchée cet été par les craintes de baisse du marché publicitaire due à un éventuel ralentissement économique. Depuis début juillet, elle a perdu environ un quart de sa valeur.