Time Warner dévisse à Wall Street

582

Le groupe Time Warner, propriétaire de CNN et de HBO, dévissait mercredi à Wall Street, un relèvement de ses objectifs financiers pour 2016 échouant à apaiser les inquiétudes sur la croissance de ses revenus dans un paysage audiovisuel américain en recomposition. Le géant américain des médias et du cinéma vise un bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du nord, compris entre 5,30 et 5,40 dollars en 2016, contre 5,25 dollars annoncés en novembre. Cette fourchette est supérieure aux 5,26 dollars anticipés actuellement en moyenne par les marchés financiers. Après être monté, le titre perdait 3,50% à 61 dollars vers 13h10 GMT dans les échanges électroniques de pré-séance, les traders ignorant par ailleurs l’annonce d’un nouveau programme de rachats d’actions de 5 milliards de dollars accompagnant un relèvement de 15% du dividende trimestriel. La publication des résultats 2015 un peu plus tôt a accentué les craintes persistantes des marchés sur la capacité des grands groupes de télévision américains à s’adapter au virage de la vidéo en ligne, face auquel ils multiplient pourtant les expérimentations. Le bénéfice net annuel est resté stable (+0,2%) à 3,83 milliards de dollars dont 857 millions (+20%) au quatrième trimestre. Cette performance se traduit par un bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du nord, de 4,75 dollars sur l’année et de 1,06 dollar sur le dernier trimestre. Les marchés escomptaient en moyenne 4,69 dollars pour l’exercice et 1,01 dollar pour les trois derniers de 2015. Un recul des revenus en fin d’année des studios Warner Bros a néanmoins affecté le chiffre d’affaires annuel, qui a certes augmenté de 2,8%, à 28,1 milliards de dollars, grâce aux jeux vidéo dérivés de ses productions (Lego Dimensions et Mad Max). Mais il ressort en dessous des 28,59 milliards espérés en moyenne par les analystes, à cause d’un recul de 6% à 7,1 milliards de dollars au quatrième trimestre du fait de faibles recettes d’entrées en salles.