Trois questions à … Alain Quarré, directeur de l’antenne de Rire et Chansons

    306

    Alors qu’NRJ Group présentait lundi dernier les grilles de rentrée de ses différents médias, Alain Quarré, le directeur d’antenne de Rire et Chansons revient sur les ambitions de la radio et le pari qu’il s’est fixé de garantir du rire toutes les trois minutes. Explications.

    média + : Rire et Chansons est la première radio du rire en France, comment est elle née ?

    Alain Quarré : Rire et Chansons a été créée en 1990 suite à un rachat du réseau «Pacifique FM» par le groupe NRJ. La radio émettait au départ à Paris uniquement et s’est développée peu à peu en réseau de catégorie D, à savoir sans programmes locaux. Aujourd’hui, nous ne couvrons pas le même bassin de population que les autres radios, mais nous gagnons régulièrement des fréquences accordées par le CSA. Ceci-dit, nous pensons déjà à l’arrivée de la radio numérique, ce qui permettra de couvrir l’ensemble du territoire. Nous avons aujourd’hui 1,5 million d’auditeurs, essentiellement des hommes de 35 à 49 ans, ce en quoi nous sommes complémentaires avec les autres radios du groupe NRJ. Nous avons une structure d’audience proche de celle de France Info et de RMC.

    média + : Quelles sont les nouveautés à l’antenne pour cette rentrée?

    Alain Quarré : Nous avons fait le pari de garantir du rire toutes les trois minutes. Quelque soit le moment de prise d’antenne par l’auditeur, que ce soit de la publicité ou de la musique, il y aura toujours du rire derrière. Concernant les programmes, nous souhaitons une antenne colorée et vivante. Nous avons dans notre discothèque 6 300 sketches et le contenu est renouvelé en permanence. Des grands classiques du rire aux nouveaux talents, toutes les formes d’humour sont représentées. Ce qui nécessite une infrastructure importante, car nous allons à la recherche de notre contenu. La matinale «Comment ça vanne aujourd’hui» reprend l’antenne. C’est une approche légère et décalée de l’actualité. Deux nouvelles émissions arrivent également à l’antenne, «100% Rire» du lundi au vendredi de 18h00 à 19h00, soit une heure de rire non stop et «Rires à la demande» le dimanche matin de 9h00 à 12h00. Nous allons très prochainement proposer une nouvelle émission évènementielle, avec la présence à l’antenne de grands talents, le tout sur fond décalé. Notre volonté est de créer une alternative aux autres radios. Nous sommes sur le créneau du divertissement et de l’interactivité. Nous voulons également être une radio de proximité, c’est pourquoi nous délocalisons régulièrement l’antenne à l’occasion de festivals, comme ce sera le cas les 13 et 14 septembre prochains pour les Mosaïcales de Porto Vecchio.

    média + : Vous accorderez également une large place à Internet ?

    Alain Quarré : Oui, tout à fait. Il faut savoir que sur 100 personnes qui écoutent la radio, 82 vont sur le site www.rireetchansons.fr après. Le site génère aujourd’hui beaucoup de trafic, c’est pourquoi nous souhaitons proposer de plus en plus de services, comme par exemple du rire en vidéo, des achats de places de spectacles, des podcasts… Le site doit apporter une vraie valeur ajoutée. Notre objectif est également de créer d’ici la fin de l’année 2007 trois webradios avec des programmes complémentaires à la radio, la première serait destinée aux jeunes talents. Nous voulons que Rire et Chansons soit une marque hypermédia, et qu’il y ait une réelle interactivité entre les différents médias.