Trois questions à… Jean-Noël Tronc, directeur général d’Orange Mobile.

    123

    C’est le jeudi 22 février au Sofitel Paris Bercy que Gilles Pélisson, administrateur-directeur général de Accor, et Jean-Nöel Tronc, directeur général d’Orange mobile ont tenu une conférence commune pour annoncer le renforcement du partenariat Wi-Fi entre les deux groupes. A l’issue de la conférence de presse, Jean-Nöel Tronc est revenu pour média+ sur la refonte de la gamme d’offres prépayées Wi-Fi acces qui permet un tel accord.

    média+ : A l’occasion de la refonte de la gamme d’offres prépayées Wi-Fi access Orange et Accor viennent d’annoncer le renforcement de leur partenariat.

    Jean-Nöel Tronc : L’accord stratégique entre Orange et Accor répond à un constat simple, le wifi devient un service de base pour les professionnels et un usage croissant pour les particuliers. La France a le plus fort taux de pénétration en Europe d’Internet à haut débit dans les foyers. En particulier grâce à Orange, avec le succès qu’on connaît des «live box», mais c’est vrai maintenant dans le Wi-Fi public en déplacement et en particulier dans les hôtels. Donc à travers ce que nous avions construit par le passé, il y a aujourd’hui au total 1 200 hotspots qui sont dans les hôtels du groupe Accor, sur les 30 000 Orange de Wi-Fi access. L’accord stratégique prévoit deux évolutions fondamentales, d’abord c’est de passer d’une quarantaine d’établissements entièrement équipés (c’est-à-dire 100% des chambres équipées) à 220 hôtels équipés avant la fin 2007. Pour tous les hôtels haut de gamme Accor et plus largement pour les hôtels qui ont une forte clientèle professionnelle, la couverture doit être de 100 %. La deuxième évolution très forte dans ce partenariat est que nous avons complètement révisé notre politique tarifaire pour les solutions prépayées, qui sont l’alternative à l’abonnement réservé à nos clients. Dans cette refonte tarifaire nous lançons le premier forfait qui permet d’avoir une heure de connexion pour 4,5 euros. Le premier pass 24h pour un accès Wi-Fi sera à 9,90 euros, c’est le forfait exclusif Accor. Il y a une baisse tarifaire global de l’ordre de 25%.

    média+ : Dans le cadre du Wi-Fi, Orange a passé un partenariat avec des chaînes de télévision, que l’on peut regarder en direct sur le net.

    Jean-Noël Tronc : C’est une expérience que nous menons depuis décembre. Lorsqu’on est sous un hotspots Orange sur la page d’accueil avant même la connexion on peut consulter le JT flash de LCI, c’est à dire des petits journaux d’information d’une minute trente tout en images, des vidéos à la demande que l’on peut télécharger. Deuxièmement, lorsqu’on est connecté sous l’un des trente mille hotspots Orange Wi-Fi acces, on a accès à une douzaine de chaînes de télévisions, en qualité Wi-Fi, donc en très haute qualité. C’est pour nous, une expérimentation marketing importante qui permet de montrer la convergence des besoins grand public et des besoins professionnels dans l’accès Wi-Fi public. Ce qui est intéressant de noter c’est qu’à ce jour près de 15% des utilisateurs ont regardé le flash-actu de LCI ou une des douze chaînes de télévisions disponibles.

    media+ : Quelles sont les garanties concernant la sécurité apportée par Orange ?

    Jean-Nöel Tronc : Il y a deux dimensions dans la sécurité. D’abord, il y a la garantie de service, nous avons constaté en 2006 une qualité de service de 99, 6% dans les hotspots Orange, c’est un point essentiel pour les professionnels qui s’équipent de hotspots, que ce soit dans des hôtels, des salons, dans des centres de conférence, des Hall d’aéroports… Le deuxième élément, c’est la sécurité informatique à travers le VPN, le réseau privé virtuel Orange qui connecte tous les accès Wi-Fi et garantit une sécurité de bout en bout pour les utilisateurs professionnels pour leur service Wi-Fi, et on sait qu’aujourd’hui c’est la préoccupation principale pour l’accès au Wi-Fi hors de chez soi.

    *LCI Mobiles, France 2, France 3, France 4, France 5, Arte, France O, Infosport, LCP/Public Sénat, TV5, BBC World (en langue anglaise), et Euronews en Allemand