TV publique: Copé (UMP) se porte «garant des engagements sur le financement»

    121

    Jean-François Copé (UMP) a affirmé mercredi qu’il serait «le garant des engagements sur le financement» de France Télévisions, en réponse au président de l’audiovisuel public, Patrick de Carolis, qui a estimé mercredi que «le compte n’y était pas». «Je serai le garant des engagements de la commission sur la télévision publique, sur le projet, sur le contenu, sur le modèle culturel, de création et sur le financement», a déclaré le président du groupe UMP à l’Assemblée nationale, qui a remis la semaine dernière au président de la République le rapport de sa commission pour une nouvelle télévision publique. «Il est normal qu’il y ait des inquiétudes. Mais on ne peut pas dire que le compte n’y est pas. Quand on regarde le rapport précisément -et Patrick de Carolis le sait-, il y a tous les éléments, non seulement pour financer la compensation de la suppression de la pub, mais même pour financer le développement de France Télévisions», a ajouté M. Copé lors d’un point-presse. «Il est normal qu’aujourdhui il y ait des passions. Je propose que cela soit mis à profit pour que les esprits s’apaisent, pour que l’on discute tranquillement», a conclu le député de Seine-et-Marne. M. de Carolis a affiché mercredi pour la première fois son désaccord avec la réforme de l’audiovisuel public telle qu’elle est présentée actuellement par Nicolas Sarkozy.