TV publique sans pub: l’Union des annonceurs s’inquiète du calendrier

    129

    L’Union des annonceurs s’inquiète de la décision d’avancer au 1er janvier 2009 la suppression de la publicité après 20h00 dans l’audiovisuel public, comme l’a annoncé Nicolas Sarkozy, a indiqué vendredi Gérard Noël, vice-président directeur général de l’UDA. «Avancer la suppression de la pub après 20h00 au 1er janvier, alors que le rapport Copé préconisait septembre 2009, est un gros problème. Les plans de communication sont préparés pendant l’été ou à la rentrée par les annonceurs qui vont être dans un flou terrible», a souligné M. Noël. Les annonceurs ne participaient pas à la commission Copé pour une nouvelle télévision publique mais ils ont été «largement audités» par elle. L’UDA s’inquiète également de la transposition de la directive européenne qui assouplit les règles de diffusion de la publicité. Les annonceurs souhaitent notamment que la moyenne de 6′ de pub par heure autorisée en France passe à 12′. «Le rapport fait allusion sans être très précis à la transposition de la directive européenne», juge M. Noël. Les 450 millions d’euros qui vont s’évaporer des chaînes publiques doivent être absorbables par les chaînes privées. «Or l’ensemble des annonceurs vont se battre pour recaser leur programme pub après 20h00 sur les autres chaînes», explique-t-il.