Un tournage de cinéma, suspendu le temps du confinement, a plongé deux rues de Montmartre dans le Paris des années 1940, occupé par les Nazis

207
Affiches antibolchéviques, avis de couvre-feu en allemand, publicités collaborationnistes et devantures de commerces à l’ancienne: un tournage de cinéma, suspendu le temps du confinement, a plongé depuis mardi deux rues de Montmartre dans le Paris des années 1940, occupé par les Nazis. Un passant distrait pourrait ne pas y prêter attention mais les murs des…
Le contenu de cet article est payant. Pour voir cet article, vous devez l'ajouter à votre panier

4.50 Ajouter au panier